L’USDC affiche ses réserves en toute transparence

 L’USDC affiche ses réserves en toute transparence

Circle, la société co-émettrice du stablecoin USDC a révélé les différentes réserves qui soutiennent le jeton indexé sur le dollar. Une transparence allant au-delà des exigences réglementaires, en vue sans doute de sa prochaine introduction en bourse.

Un zèle de circonstance

Le credo de l’USD Coin a toujours été de se distinguer de Tether (USDT), son grand rival et leader historique du marché des stablecoins. De fait, depuis son lancement en 2018, l’USDC a bâti sa réputation sur la transparence. Ainsi, son approvisionnement en dollars US a été (plus ou moins) régulièrement audité par l’un des plus grands cabinets comptables du monde, GrantThornton LLP pour bien se différencier de l’USDT empêtré depuis des années dans des litiges judiciaires, liés à l’absence d’audit sur ses réserves en monnaies fiduciaires et à des accusations de manipulation.

Le consortium Center, la structure créatrice du coin soutenu par Circle et Coinbase, a également toujours veillé à se conformer à une réglementation de plus en plus pointilleuse. Travaillant main dans la main avec les régulateurs américains, la structure Center qui émet le token est régulée en tant que Money Transmitter (équivalent Prestataire de Service de Paiement) aux Etats-Unis. 

Une fois définies ces deux priorités, la société s’y est plutôt conformée et a délivré des rapports réguliers sur la forme de son rejeton mais jamais de façon aussi détaillée qu’aujourd’hui. La raison en est probablement que Circle prépare son entrée en bourse, via une fusion avec une société d’acquisition spécialisée qui la valoriserait à 4,5 milliards de dollars, et souhaite montrer patte blanche au régulateur américain.

Détail des réserves de l’USDC

Pour rappel, les stablecoins sont des cryptomonnaies indexées sur le prix d’une monnaie fiduciaire – généralement et comme dans ce cas, le dollar américain. La valeur totale des actifs en dollars détenus sur des comptes séparés doit être égale (ou supérieure) au nombre de pièces stables de l’émetteur en circulation. Selon le rapport publié par les experts de Grant Thornton, l’USDC rentre bien dans les clous. Le montant de l’intégralité des actifs libellés en dollar correspond bien à la somme du nombre d’USD Coin en circulation, soit 22,2 milliards de dollars.

Plus précisément, en date du 28 mai, plus de 60 % de ce nombre, soit 13,4 milliards de dollars, étaient détenus en espèces ou assimilées, le reste étant distribué comme suit.

Répartition des réserves USDC.
Répartition des réserves USDC de Circle. 
Source : Cercle

L’USDC confirmé comme le stablecoin le plus fiable du marché

La divulgation publique des pièces stables n’est actuellement pas une obligation légale. Mais Circle, selon son communiqué, veut maintenir les plus hauts niveaux de normes réglementaires et prudentielles, en raison notamment d’un contexte d’incertitude et de contrôle accru des cryptomonnaies. 

Bien que la divulgation publique des réserves ne soit pas une exigence réglementaire pour les stablecoins ou les monnaies numériques émises de manière privée, nous souhaitons continuer à être pionniers du secteur avec une plus grande transparence […] et une collaboration entre le public et le privé. »

Jeremy Allaire, le PDG de Circle,

Selon les notes de bas de page de l’attestation, relayées par Coindesk, le document a recueilli une «notation S&P minimale de S/T A1». Autrement dit, la société de notation financière, S&P Global Ratings, considère la capacité de l’émetteur à respecter ses obligations financières comme étant solide.

L’USDC préserve donc sa réputation de stablecoin le plus fiable du marché. Et Circle peut parfaire ses ambitions multiples comme son association toute récente avec MasterCard pour intégrer le stablecoin à son réseau de paiement. Une initiative qui fait suite à celle nouée avec Visa et qui en annonce d’autres non encore divulguées. Tether peut trembler, son fidèle second pourrait finir par lui ravir le trône.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

1,697