Plateformes d'échanges

L’USDC en pôle position dès octobre ?

31 Juil 2022 - 10:58

La cryptosphère adore se livrer à des spéculations quant au jeu de chaises musicales entre cryptos. Qu’ils reposent sur des données réelles ou sur des biais plus subjectifs, ce sont des débats qui l’agitent régulièrement. Mais les positions partisanes n’ont pas grand chose à voir avec le « flippening » qui se prépare entre les deux stablecoins majeurs du secteur. L’USDC affichant une irrésistible ascension depuis 2020, pourrait à la faveur des derniers événements qui ont secoué le marché crypto, ravir la première place à l’USDT dès cet automne. Voyons voir.

L’USDC détrônerait bientôt l’USDT

Flippening à l’approche. Non, il ne s’agit pas du renversement du roi Bitcoin par son fidèle second l’Ether. Ce dernier, sous l’effet de son imminente métamorphose technologique (passage de la preuve de travail à la preuve d’enjeu), pouvant aux yeux de certains le faire calife à la place du calife. Une perspective discutée, discutable. Après tout envisageable, mais pas de façon imminente.

En revanche, dans l’univers des cryptos dites stables, le pionnier USDT arrimé à la première place depuis ses origines, pourrait bien dès l’automne se retrouver relégué derrière un USDC qui le nargue depuis un moment. Du moins est-ce la perspective envisagée par les analystes d’Arcane Research qui, compte tenu de la courbe croissante de l’USDC et de la trajectoire en déclin de l’USDT, s’attendent à un retournement prochain.

L'USDT sur la bonne voie pour un renversement

Pour tous les investisseurs du secteur, les stablecoins sont une pièce maîtresse dans leur stratégie d’acquisition d’un portefeuille crypto. Ils permettent non seulement d’en stabiliser la valeur mais également, comme en France, d’échapper à la taxation sur les plus-values, au moins de façon sursitaire.

Ils sont aussi au coeur de nombreux dispositifs de la finance décentralisée (DeFi), permettant ainsi aux utilisateurs de générer du rendement attractif (par rapport à la finance traditionnelle). Piliers essentiels du secteur, ce qui explique le traitement de faveur que leur réservent les régulateurs, le choix d’un stablecoin s’avère donc primordial pour préserver son portefeuille de la volatilité de BTC et consorts.

Un contexte anxiogène qui favorise l’USDC

Pendant longtemps, le pionnier Tether a régné en maître sur le marché. Son antériorité garantissait en quelque sorte sa liquidité en dépit d’une opacité récurrente concernant la nature de ses réserves.

Mais aujourd’hui sa domination faiblit de mois en mois. Un phénomène qui n’est pas nouveau mais qui s’est accéléré depuis l’implosion du stablecoin algorithmique UST au début du mois de mai où l’USDT a brièvement perdu sa parité avec le dollar. L’USDT a chuté jusqu’à 0,97 $ et a mis près de deux mois pour récupérer son ancrage à 1 $, tandis que l’USDC a récupéré son ancrage presque immédiatement, se consolidant comme le stablecoin le « plus stable » pour l’industrie. Aussi en raison d’efforts plus importants que son rival pour se conformer aux audits, aux réglementations et aux normes de transparence plus élevées, en particulier en ce qui concerne les détails de ses réserves. Une bonne volonté affichée qui a cependant pu être prise en défaut par le passé et qui est revenue sur le devant de la scène dans un contexte de méfiance généralisée.

Stablecoins et MNBC

Circle rassure sur la solidité financière de l'USDC

Nathalie E. - 04 Jul 2022 - 12:57

Dans un contexte de méfiance généralisée, les rumeurs vont bon train. [...]

Lire la suite >>

Un croisement automnal

Mais quoi qu’il en soit, aujourd’hui, les capitalisations boursières des deux premiers stablecoins n’ont jamais été aussi proches. Un peu plus de dix milliards les séparent : 65,8 milliards pour l’USDT, 54,5 milliards pour l’USDC. Cependant, en termes de volume de transactions, l’USDT reste le king. Ainsi, au cours des dernières 24 heures, il a enregistré un volume d’échanges de 67,5 milliards de dollars tandis que son dauphin n’affichait qu’un modeste volume de 7 milliards de dollars selon CoinGecko. Un aspect qui ne semble pas contrarier les projections d’Arcane Research quant à l’évolution des capitalisations de l’UDST et l’USDC.

projection USDT USDC

A l’appui de cette hypothèse, un élan et un récit qui se situent du côté du stablecoin de Circle, avec le soutien croissant de fournisseurs de services qui lui ménagent de plus en plus une place de choix, même si cela n’apparaît pas encore de manière flagrante, et un plébiscite au sein de la DeFi. De fait, l’étude avance des chiffres précis.

En extrapolant ces courbes de croissance, l’USDC détrônerait Tether en tant que plus grand stablecoin, avec un market cap de 61.3 milliards de dollars, le 10 octobre 2022. 

Une bataille de titans

Osé mais crédible. D’autant plus que les régulateurs du monde entier, tout à leur tâche de contrôle du marché, pourraient favoriser un USDC en quête constante de notabilité qui a déjà commencé à avancer ses pions pour devenir une banque crypto à charte fédérale. De plus, la nouvelle législation américaine exigera probablement un audit mensuel des émetteurs de pièces stables, ceux qui ne jouent pas le jeu ne pourront pas vraisemblablement opérer sur les marchés américains. Or, Circle vient précisément de s’y engager. De solides arguments pour asseoir la vigueur et la légitimité de son stablecoin et renverser son illustre aîné toujours un peu sulfureux qui bataille néanmoins fermement pour garder sa domination.

Ainsi, malgré son désancrage printanier, il a réussi à réaliser des milliards de rachats depuis. Plutôt rassurant mais insuffisant semble t-il pour regagner la confiance. Tout autant la révision de ses réserves pour réduire sa détention risquée d’actifs non monétaires. Des efforts qui ne changent rien au fait que les investisseurs choisissent de limiter leur exposition à l’actif quand ils ne choisissent pas carrément de le court-circuiter. Plusieurs fonds spéculatifs se sont positionnés sur l’USDT avec des ventes à découvert (paris à la baisse) pour des centaines de millions de dollars.

Cryptomonnaies

Un fonds d'investissement mise sur la banqueroute de Tether (USDT)

Nathalie E. - 14 Mar 2022 - 07:28

Le fonds d’investissement américain Fir Tree Capital Management a pris [...]

Lire la suite >>

Déclin et ascension

L’hémorragie de sa capitalisation boursière, au moment de l’effondrement de l’écosystème Terra Luna, qui lui a coûté environ 10 milliards de dollars de perte, a pu apparaître comme une séquence ponctuelle dans sa longue histoire tortueuse. Mais l’accalmie a été de courte durée. D’autres épisodes malheureux ont de nouveau ébranlé la confiance des investisseurs, comme l’incident sur la blockchain Oasis, où l’USDT a chuté à 0,12 dollar à cause d’un problème de bridge défaillant.

Le fait est, depuis le 8 avril, l’USDT a vu sa capitalisation boursière chuter d’environ 18 %, tandis que l’USDC a vu sa capitalisation boursière augmenter de 15 %, soit une variation cumulée de 33 % en sa faveur. De quoi effectivement accréditer la thèse d’un flippening entre les deux à très moyen terme. A condition néanmoins qu’un événement de nature inattendue, comme tant de ceux qui ont scandé l’histoire des cryptos, ne surgisse pas pour venir contrarier la prévision d’Arcane Research.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche