Metaverse et Gaming

Meta – Entre pertes records et volonté de « posséder l’intégralité du métavers »

28 Juil 2022 - 11:00

L’arrivée du géant Facebook dans le métavers a tout de la fausse bonne nouvelle. Avec un rebranding tout à fait explicite au sujet de ses ambitions, une fois devenu Meta. Et depuis, une stratégie que l’on pourrait qualifier de Web2, version GAFAM qui avale et engouffre tout ce qui se trouve sur sa route. Tout cela sans jamais prendre en compte le caractère initial – certes très théorique – Web3 de cette nouvelle vision des mondes virtuels. Au point de s’attirer les foudres de la Federal Trade Commission (FTC) dans le cadre de comportements anticoncurrentiels avérés. Tout cela sur fond de pertes records pour le second trimestre de cette année. Meta ceinture… (désolé)

Le débarquement très médiatisé de la multinationale Meta dans le secteur du métavers est comparable à l’arrivée de PayPal dans l’univers des cryptomonnaies. Une information importante qui marque un tournant décisif dans la prise en compte de ces différents univers. Avec, dans son sillage, une horde d’investisseurs et de capitaux issus de structures qui ne jurent que par les géants actuels. Et une stratégie interne clairement orientée vers le rachat compulsif de la concurrence.

Mais, dans le même temps, une perte de sens et de valeurs dans le cadre d’une vision Web3 de ce métavers qui a encore du mal à être définie avec précision. Mais que tout le monde revendique néanmoins à son avantage. Un aspect dont les dirigeants de la société Meta ne semblent pas se préoccuper, trop occupés à se positionner avant tout le monde dans ces mondes virtuels en devenir. Mais le dernier bilan trimestriel n’est pas très positif, avec des pertes estimées à hauteur de 2,8 milliards de dollars. Et une procédure en cours initiée par la Federal Trade Commission (FTC).

Meta – 2,8 Md$ de pertes pour la division métavers

La société Meta n’est définitivement pas au mieux de sa forme. Une situation confirmée lors du dernier appel aux résultats effectué pour le second trimestre. Un événement au cours duquel Mark Zuckerberg a déclaré que sa division dédiée au métavers, Facebook Reality Labs (FRL), pourrait éventuellement enregistrer des pertes importantes, chiffrées en milliards de dollars. Avec au total, un déficit croissant depuis le début de l’année qui se monte actuellement à 5,77 milliards de dollars. Cela pour une activité principalement axée sur la construction du matériel, des logiciels et du contenu au cœur de la poussée de Meta dans le métavers

Metaverse et Gaming

Facebook devient Meta - Prochain géant de l'univers des métaverses ?

Hugh B. - 29 Oct 2021 - 09:00

En pleine tempête du scandale Facebook Files, le géant des réseaux sociaux [...]

Lire la suite >>

Un bilan déjà négatif pour l’année dernière, puisque les pertes avaient atteint le chiffre à peine croyable de 10,2 milliards de dollars. Et de toute évidence, l’année 2022 pourrait bien être pire encore, si l’on en croit les dernières estimations. Mais cela ne semble pourtant pas inquiéter Mark Zuckerberg. Ce dernier y voyant « une trajectoire positive » et des « opportunités à court et à long terme pour Meta ». Question de point de vue… et de taille de portefeuille !

« C’est évidemment une entreprise très coûteuse au cours des prochaines années. Mais à mesure que le métavers devient plus important dans chaque partie de notre vie… je suis convaincu que nous allons être heureux d’avoir joué un rôle important dans sa construction. »

Mark Zuckerberg

Meta – « Posséder l’intégralité du métavers »

Et de toute évidence, l’ambition de Mark Zuckerberg va bien au-delà du simple « rôle » qu’il prétend vouloir jouer dans la mise en place de ces mondes virtuels. Car dans le même temps, la société Meta vient de se faire épingler par la Federal Trade Commission (FTC). Un organisme indépendant dont la vocation est le contrôle des pratiques commerciales anticoncurrentielles telles que les monopoles déloyaux. Et, dans ce cadre précis, elle vient d’intenter une action en justice pour bloquer l’achat par Meta du fabricant d’applications de fitness en réalité virtuelle, Within. Ce dernier à l’origine de l’application très populaire aux États-Unis : Supernatural.

Metaverse et Gaming

StepN (GMT) - Attaque DDoS suite à une mise à jour "anti-tricheur"

Hugh B. - 06 Jun 2022 - 09:00

L’une des nouvelles activités au sein de la DeFi et de l’espace [...]

Lire la suite >>

Une procédure au cours de laquelle la FTC ne manque pas de préciser que, dans le cadre de cette nouvelle acquisition, « Meta fait un pas de plus vers son objectif ultime de posséder l’ensemble du métavers« . Surtout si l’on considère que l’entreprise possède déjà Beat Games, à l’origine du populaire jeu de réalité virtuelle (VR) Beat Saber utilisé comme application de fitness. Raison pour laquelle tout cela est considéré comme un risque pour « l’innovation future et la rivalité concurrentielle » dans le secteur du métavers.

« Au lieu de rivaliser sur les mérites, Meta essaie d’acheter son chemin vers le sommet. Meta possède déjà une application de fitness en réalité virtuelle la plus vendue, et elle avait les capacités de rivaliser encore plus étroitement avec la populaire application Supernatural de Within. Mais Meta a choisi d’acheter une position sur le marché au lieu de la gagner sur le fond. Il s’agit d’une acquisition illégale et nous poursuivrons toutes les réparations appropriées. »

John Newman, FTC

Des jours sombres semblent donc se préparer pour la société Meta, freinée dans sa volonté d’avaler l’intégralité du secteur du métavers. Et alors que cette branche de son activité semble, pour le moment, enregistrer bien plus de pertes que de profits. Mais rien ne semble encore joué. Car comme l’explique Nikhil Shanbhag, vice-président de Meta, « l’idée que cette acquisition conduirait à des résultats anticoncurrentiels (…) n’est tout simplement pas crédible ». Pourtant, pas besoin d’être un spécialiste pour comprendre que la volonté de l’entreprise n’est pas à la concurrence loyale ou à l’acquisition amicale. Une autre affaire à suivre…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche