Minage

Les mineurs chinois face à la menace d’un durcissement législatif

07 Jan 2018 - 16:02

L’impact du minage des cryptomonnaies sur la consommation d’énergie suscite des inquiétudes croissantes en République populaire de Chine. À tel point que le gouvernement a fait des propositions cette semaine pour restreindre ces activités. Cette initiative a provoqué un exode numérique, les conglomérats miniers cherchant des terres plus accueillantes.

Selon un rapport de Bloomberg, la répression de la Chine sur les devises virtuelles serait sur le point de s’étendre aux mineurs. Les fonctionnaires prévoiraient de limiter la consommation d’énergie à cette l’industrie et ont demandé aux gouvernements locaux de guider les mineurs vers la sortie. La People’s Bank of China (PBOC) a l’intention d’obliger les régulateurs locaux à surveiller et à restreindre l’utilisation de l’énergie par les mineurs, qui sont souvent situés à proximité des centrales hydroélectriques.

Selon les informations contenues dans le rapport, Bitmain, qui exploite les deux plus grands groupes miniers de Bitcoin en Chine, a annoncé déménager son siège social à Singapour. Le cofondateur de la société, Wu Jihan, a déclaré que la compagnie possédait déjà des exploitations minières aux États-Unis et au Canada. Bitmain n’est pas la seule exploitation minière à quitter les terres chinoises. La troisième plus grande exploitation, BTC Top, ouvre elle une usine au Canada et la quatrième en importance, ViaBTC, possède des installations en Islande et aux États-Unis.

Le fondateur de BTC.Top, Jiang Zhuoer, a annoncé avoir décidé de s’implanter Canada en raison du coût relativement peu élevé et de la stabilité du pays et de ses lois. Des sites en Russie et en Iran ont également été envisagés.

La Chine est depuis longtemps un paradis pour l’extraction de cryptodevises grâce à son faible coût énergétique. Il a également l’avantage d’une main-d’œuvre bon marché et de la fabrication locale des puces utilisées pour ce processys. L’extraction de bitcoin consomme beaucoup d’énergie; il a été estimé par Digiconomist que la consommation annuelle d’électricité du réseau Bitcoin est actuellement estimée à 37,8 TWh. C’est plus qu’un certain nombre de pays.

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

D’après bitcoinist

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche