Plateformes d'échanges

Morgan Stanley aurait des vues sur l’exchange Bithump

19 Mar 2021 - 14:57

La banque d’investissement Morgan Stanley ne fait pas les choses à moitié. Peu de temps après avoir annoncé son intention de donner à sa clientèle très « qualifiée » (possédant plus de 2 millions de dollars d’actifs) la possibilité d’investir dans des fonds en Bitcoin, elle s’apprêterait à prendre une large participation dans l’exchange sud-coréen Bithump.

Morgan Stanley, une banque décidée à s’impliquer dans l’éco-système crypto

Selon le media coréen Naver News, Morgan Stanley, qui se porte plutôt bien malgré l’impact de la pandémie sur l’économie avec un bénéfice net en constante augmentation, aurait entamé des négociations pour une participation dans Bithumb. Une plateforme d’échange crypto majeure en Corée du Sud qui se targue de 8 millions d’utilisateurs enregistrés et d’un million de visites jour. Négociant entre 4,4 et 6,2 millions de dollars de volume quotidien, la plateforme fait l’objet d’enquêtes pour des allégations de fraude depuis début 2020. Elle vient d’introduire de nouvelles mesures plus strictes pour se conformer aux règles anti-blanchiment et contre le financement du terrorisme, mais demeure néanmoins dans le viseur du gendarme boursier.

L’analyste des marchés, Joseph Young, a partagé la nouvelle sur Twitter, notant que Bithumb visait une valorisation de 2 milliards de dollars.

Une rumeur non confirmée mais révélatrice

D’après une source anonyme cité par le media, la banque prévoit d’investir environ 300 à 500 milliards de wons (entre 250 et 440 millions de dollars) via Bident – actionnaire à hauteur de 10,3% de Bithumb Korea (la société exploitant la plate-forme de négociation) – qui bénéficierait du droit de «négocier une vente préférentielle pour acquérir Bithumb Holdings». Une nouvelle qui lui a profité puisque le prix de son action a bondi de 16,41% en un jour après l’annonce de l’accord hypothétique avec Morgan Stanley.

Des rumeurs qui vont bon train mais qui n’ont été ni confirmées ni niées par les principaux intéressés. Il faut dire que les spéculations concernant la vente de Bithumb circulent déjà depuis un moment.

De même, ce n’est pas la première fois que le nom d’une banque américaine est lié à celui du leader du secteur crypto coréen. JPMorgan Chase et le marché de produits dérivés CME Group auraient également tourné autour de Bithumb mais sans que davantage d’information n’ait été divulguée.

Quoi qu’il en soit, et même si la rumeur ne relaie pas précisément la réalité des faits, et même si avérée, les pourparlers n’aboutissent pas, une chose est dorénavant actée, c’est que les grands acteurs institutionnels qui entrent dans la danse crypto ne sont pas là pour faire de la figuration. Il faudra dorénavant compter avec eux et sur leur appétit grandissant pour un univers qui leur semble désormais paré de toutes les séductions. Inexorablement, l’industrie crypto change de visage et Morgan Stanley l’illustre éloquemment en se plaçant à la fois sur une offre d’investissement Bitcoin pour ses clients privilégiés et en manifestant des velléités supposées pour s’introduire dans les coulisses du marché.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche