Cryptomonnaies

Mozilla suspend les dons en cryptomonnaies sous la pression de son fondateur

07 Jan 2022 - 09:00

Les nouvelles tendances et innovations ne sont pas forcément mieux acceptées par les personnes censées en être les plus proches. Une équation toujours surprenante au premier abord, mais à la régularité presque millimétrée. Avec le plus souvent, un rejet à la violence proche de la crise d’hystérie, écume de bave aux lèvres. Et dans le fond une seule véritable question : pourquoi tant de haine ? Est-ce la peur de se voir relégué au rang de précurseur has been ? Ou celle de tomber dans ce piège des cryptomonnaies tellement bien expliqué dans le dernier reportage à charge d’un média détenu par un grand patron du CAC40 ? Il faudra demander au créateur du navigateur Mozilla, une fois qu’il aura pris ses calmants…

Les anecdotes à propos de l’incompréhension qui entoure le secteur des cryptomonnaies sont fréquentes. Mais le problème réside dans le fait qu’elle s’accompagne le plus souvent d’une véritable haine à leur égard. Avec des discours parfois surprenants, tenus pas des gens clairement ignorants. Et la plupart du temps, le sujet d’un impact écologique catastrophique qui ne semblait pas du tout être la priorité de l’interlocuteur quelques secondes auparavant. Quand il n’est pas tout simplement question d’une monnaie de singe, dont le seul véritable usage se résume à la criminalité sur le dark web. On en est encore là…

Un « avis » partagé par un grand nombre de personnes, abreuvées de poncifs soigneusement distillés par les gouvernements et banques centrales. Et comme conséquence directe, une véritable levée de boucliers dans le secteur du gaming en train de basculer vers le Play to Earn. Mais également dans le cas de plusieurs initiatives en relation aux cryptomonnaies menées par des structures pourtant considérées comme innovantes. Avec comme dernier exemple en date, le rejet par la communauté de Discord d’une intégration des jetons NFTs proposée par son fondateur. Et ce n’était visiblement que le début.

Mozilla accepte les dons en cryptomonnaies

Tout a commencé par une initiative mise en place à la toute fin de l’année dernière par la communauté du navigateur Mozilla. Cela sous la forme d’une annonce sur Twitter, proposant la possibilité d’effectuer des dons en cryptomonnaies. Mais la seule véritable nouveauté dans cette affaire résidait dans l’intégration du Dogecoin (DOGE) à ce service. Car il était déjà actif depuis plusieurs années et ouvert au Bitcoin et à Ethereum. Une évolution apparemment logique pour ce navigateur web présenté comme « libre et gratuit. » Et dont le modèle de fonctionnement repose essentiellement sur des bénévoles, sous gestion de la Mozilla Corporation fondée en 2005.

Mais les initiatives les plus innocentes peuvent parfois devenir rapidement compliquées. Et c’est très exactement ce qui est arrivé, lorsque quelques jours plus tard le détenteur du compte « jwz » est venu y mettre son grain de haine. Une intervention à la tonalité agressive, qui débute par un très accueillant : « tu ne sais pas qui je suis, mais… » Et dont le contenu a le mérite de condenser en moins de 280 caractères, l’intégralité des poncifs et absurdités colportées sur le sujet des cryptomonnaies. Attachez vos ceintures :

« Salut, je suis sûr que celui qui gère ce compte n’a aucune idée de qui je suis, mais j’ai fondé Mozilla et je suis ici pour dire va te faire foutre et va te faire foutre. Toutes les personnes impliquées dans le projet devraient avoir honte de cette décision de s’associer à des escrocs de Ponzi qui incinèrent la planète« 

Jamie Zawinski

Mozilla n’accepte plus les dons en cryptomonnaies

Une (mauvaise) blague ? Peut-être pas en apparence ni même dans le ton employé. Mais très certainement si l’on considère la réaction de Jamie Zawinski vis-à-vis de cette annonce de Mozilla. Ce navigateur aux aspirations de liberté et de gratuité dont l’existence repose sur la générosité et l’implication de ses utilisateurs. Avec comme phrase présentée en exergue de son site Internet : « le concepteur de Firefox se bat pour qu’Internet, une ressource publique mondiale, demeure ouverte et accessible à tous. » Mais de toute évidence pas aux cryptomonnaies ni à leurs détenteurs.

Et la conséquence ne s’est pas fait attendre. Puisque le compte Twitter de Mozilla vient de publier hier une rétractation officielle. Une décision présentée comme issue d’une « discussion importante sur l’impact environnemental des cryptomonnaies. » Il était temps pour un service ouvert depuis 2014 ! Et face auquel il semble soudain très urgent d’agir de façon radicale.

« Ainsi, à partir d’aujourd’hui, nous examinons si et comment notre politique actuelle sur les dons en cryptomonnaies correspond à nos objectifs climatiques. Et pendant que nous effectuons notre examen, nous suspendrons cette possibilité« 

Mozilla

Pour résumer : la communauté en gestion de la fondation Mozilla revient sur sa décision d’accepter les dons en cryptomonnaies. Cela suite à l’agression de son fondateur, même pas au courant de la mise en place de cette option effective depuis des années. C’est-à-dire qu’une seule personne a réussi à faire plier toute cette structure du fait de son simple statut de procréateur arrogant.

Quelle belle démonstration de cet « Internet libre » visiblement bien plus théorique que pratique. Car finalement, ne serait-ce pas au Bitcoin de se poser la question de devoir fonctionner avec ce genre de structures et d’individus douteux. Ah, mais non… on me dit dans l’oreillette qu’il n’y a personne pour lui imposer ses décisions ou la direction à suivre. Voilà ce qu’est la véritable liberté !

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche