Bitcoin

New York – L’extraction du Bitcoin sera écologique ou ne sera pas

23 Nov 2022 - 13:30

L’industrie du minage de Bitcoin n’est pas en odeur de sainteté dans l’État de New York. Un fait que vient de confirmer sa gouverneure, Kathy Hochul, dans le cadre d’un projet de loi sur le Proof of Work (PoW). Une première sur le territoire des États-Unis qui interdit de délivrer de nouvelles licences aux activités de crypto-minage basées sur cette technologie. Mais également le non-renouvellement éventuel de ces dernières dans le cas du non-respect de certaines conditions drastiques.

Le Proof of Work du Bitcoin – et de quelques autres cryptomonnaies – est sous le feu des critiques depuis de nombreux mois. Avec comme point de bascule médiatique, le couteau planté dans le dos par Elon Musk en mai de l’année dernière. Et depuis cette date, de nombreuses campagnes officielles afin de tenter d’interdire cette industrie jugée trop polluante, sans toutefois s’embarrasser d’avancer des chiffres sérieux sur le sujet. Pour quoi faire, tout ceux qui ne savent pas de quoi ils parlent sont d’accord !

Toutefois, l’extraction du Bitcoin ne pourra pas échapper à la nécessité de réduire l’impact écologique de la consommation énergétique actuelle, comme toutes les industries. Et afin d’y parvenir, l’État de New York a décidé de prendre les choses en main de façon très radicale. Avec un moratoire de 2 ans qui impose des conditions draconiennes dans le domaine. Et une promulgation qui vient d’intervenir hier.

Minage

Bitcoin - Une industrie minière alimentée à 60% par de l'énergie renouvelable

Hugh B. - 20 Jul 2022 - 13:00

Les critiques à propos de la consommation énergétique du Bitcoin sont [...]

Lire la suite >>

Proof of Work – L’État de New York persiste et promulgue

Le projet de loi encadrant l’extraction minière de cryptomonnaies dans l’État de New York vient d’être promulgué. C’est-à-dire que sa mise en application est dorénavant effective, après des mois de discussions et une approbation sénatoriale intervenue en juin dernier. Une décision prise par la gouverneure Kathy Hochul afin de « donner la priorité à la protection de notre environnement« . Et même le pire maximaliste du Bitcoin pourra difficilement affirmer que cette préoccupation est inutile.

« Je veillerai à ce que New York continue d’être le centre de l’innovation financière, tout en prenant des mesures importantes pour donner la priorité à la protection de notre environnement. »

Kathy Hochul

Dans les faits, ce moratoire d’une durée de 2 ans implique une plus grande surveillance de l’impact écologique de l’industrie du minage de cryptomonnaies. Le problème est que d’autres activités tout aussi polluantes – voire plus – ne sont pas concernées par ces restrictions. Et cela passe en premier lieu par l’interdiction totale de toute nouvelle installation de fermes de minage dans cette partie des États-Unis. Mais également le non-renouvellement possible des licences déjà attribuées. Avec comme condition obligatoire pour y parvenir la nécessité d’utiliser 100% d’énergies renouvelables.

Minage

Minage crypto - Les législateurs américains réclament des comptes

Hugh B. - 19 Aug 2022 - 13:30

Décidément, les législateurs semblent appliquer la stratégie du cadavre [...]

Lire la suite >>

Ce n’est donc pas réellement une interdiction pure et simple. Mais cela pourrait bien y ressembler si l’on considère l’ironie de la situation vis-à-vis d’autres pays comme la Suède. Car son gouvernement souhaite également freiner l’exploitation minière de cryptomonnaies. Et cela presque encore plus si elle est issue de sources renouvelables. Ce qui permet de douter une nouvelle fois de la véritable valeur « écologique » de ce type de décisions politiques.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche