Jetons NFT

Otherside – Yuga Labs publie le litepaper de son métavers

18 Juil 2022 - 11:00

Le marché des jetons non fongibles (NFTs) traverse une période de désintérêt démontrée par une forte baisse des volumes d’échanges en 2022. Dans le même temps, le métavers Otherside co-développé par Yuga Labs, la société à l’origine de la célèbre collection Bored Ape Yatch Club (BAYC) et la société de logiciels Improbable, continue d’exploser. Dans ce contexte, Yuga Labs publie le litepaper pour sa « plateforme métavers de construction de monde. »

Considéré comme la plus grande intégration métavers dans l’écosystème NFT, The Otherside fait partie des projets les plus attendus en 2022. Il s’agit d’une « plateforme de construction du monde » qui offre aux utilisateurs la possibilité de jouer, créer, explorer un univers virtuel ouvert grâce à la technologie M². Surtout, il permet une interopérabilité de tous les métavers de gaming entre eux. Ce qui signifie que des NFTs de collections diverses peuvent être accueillis sur la plateforme. Et en cela, il se démarque des autres.

En avril dernier, des sommes astronomiques ont été dépensées par les utilisateurs afin d’acquérir des lands Otherdeed. En effet, plus de 55 000 parcelles de l’univers virtuel Otherside ont été vendues en un temps record. Rappelons que pour acheter une parcelle sur Otherside, il est nécessaire de posséder des ApeCoin (APE). C’est-à-dire le jeton de gouvernance de cet écosystème, qui permet par exemple à ses détenteurs de participer à la DAO. Une fois la parcelle obtenue, des développeurs externes peuvent créer leur propre jeu – un peu à la manière de The Sandbox.

Jetons NFT

ApeCoin - Le "Dogecoin des NFTs" au service de l'écosystème BAYC

Hugh B. - 17 Mar 2022 - 10:00

Alors que le marché des NFTs accuse le coup du ralentissement actuel [...]

Lire la suite >>

Que dit le litepaper du métavers Otherside ?

Entrons désormais dans le vif du sujet, avec la publication par Yuga Labs du litepaper (une version abrégée et concise du whitepaper) de cet univers virtuel Otherside. Dans ce document, la société présente sa vision du projet et apporte des précisions sur la politique d’orientation et d’éthique de la plateforme.

« Ce document sert de guide de démarrage pour Otherside. Il couvre les principes fondamentaux de la plateforme, les capacités de ses développeurs et les possibilités de co-création de la communauté »

Yuba Labs
The Otherside Métavers

Le jeu est exploité à partir du réseau M² (MSquared) de la société Improbable. M² prend en charge plus de 10 000 participants en direct, avec des avatars personnalisables et un son immersif avancé, en temps réel, dans le même espace. Concernant le jeu en lui-même, il contiendra 11 parties « autour d’un mystérieux obélisque apparu dans l’univers Otherside ». De plus, il semble que les utilisateurs seront de véritables acteurs du métavers. En effet, il est précisé que :

« Les voyageurs joueront un rôle important dans l’élaboration des capacités de base de la plateforme par le biais d’événements exclusifs, d’opportunités de test de jeu et en tant que co-développeurs de nos kits de développement Otherside (ODK) ».

Litepaper Otherside

Otherside – Interopérabilité et incitations

La plateforme a été développée en suivant trois principes fondamentaux qui sont (1) un jeu construit pour et par la communauté (2) permettant une véritable appropriation et une interopérabilité. Ce qui veut dire dans le cas présent que les utilisateurs pourront introduire des NFTs d’autres collections directement dans le métavers. Ce dernier alimenté par (3) un principe d’incitations et des soutiens réels. Sur ce troisième point, la société écrit :

« Nous nous efforçons de fournir des incitations et une structure réelles par le biais d’un écosystème collaboratif et d’un réseau de contributeurs. Cela en donnant aux voyageurs et aux développeurs la possibilité d’établir un réseau avec des pairs, des professionnels du secteur, des concepteurs, des ingénieurs et toute autre pièce du puzzle dont ils pourraient avoir besoin pour donner vie à leurs visions ».

Litepaper Otherside

Confiante et sûre de son projet, la société Yuga Labs précise qu’elle conserve la capacité de modifier la plateforme au gré des évolutions. Cela lui permettra donc de modifier les erreurs, s’il y en a. Mais également de réaliser des playtests à grande échelle avec les utilisateurs afin qu’ils essaient des nouveaux contenus et systèmes. Le but étant de « pousser ensemble la technologie Otherside à ses limites ».

Jetons NFT

Le Bored Ape Yacht Club (BAYC) se paye les historiques CryptoPunks

Hugh B. - 14 Mar 2022 - 13:30

Il n’y a décidément pas que dans la DeFi que la règle des chaises [...]

Lire la suite >>

Otherdeed – Première démonstration technique du jeu

Toutefois, ce litepaper n’est qu’une première version, une sorte de « tremplin » qui a vocation a être remplacé par un Codex. Lequel évoluera continuellement grâce aux contributions des voyageurs. Et cela afin de partager les informations les plus récentes, les annonces et les décisions qui façonnent Otherside.

Otherdeed lands

En parallèle de cette annonce, la première démonstration technique du jeu Otherdeed NFT a eu lieu le week-end dernier. Plus de 4 300 joueurs (« Voyagers ») ont répondu présents, afin de pouvoir découvrir le jeu avant sa sortie officielle.

« Cette expérience interactive servira de première étape importante pour se connecter avec les Voyagers et comprendre leurs besoins de groupe et individuels. Alors que nous travaillons ensemble pour développer des avenues optimisées pour un maximum d’amusement et de divertissement. »

Yuga Labs

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche