Cryptomonnaies

Payer avec ses cryptomonnaies, une réalité selon cette analyse de MasterCard

06 Mai 2021 - 13:46

Parfois l’adoption des cryptomonnaies semble aussi lointaine qu’improbable. Surtout lorsqu’elle se résume à l’entrée en masse d’investisseurs institutionnels. Ces derniers plus intéressés par les rendements qu’elles offrent que les opportunités qu’elles proposent. Elles restent pourtant des moyens de paiement innovants et en devenir. Ce que confirme sans équivoque cette récente étude de la société MasterCard.

Les chiffres sont toujours plus fiables quand ils viennent de l’extérieur. Et dans le cas présent c’est la société MasterCard qui vient de publier une étude sur l’évolution des moyens de paiement. Un domaine en pleine évolution sur fond de crise sanitaire mondiale. Et une réalité qui rend tout ce que l’on touche potentiellement dangereux et source de propagation épidémique.

Une problématique au sein de laquelle les monnaies physiques ont toujours représenté un vecteur important. Cela du fait de leur nécessité de circulation qui en est le fondement même. Mais d’autres options existent dorénavant. Et les cryptomonnaies représentent sans aucun doute possible l’une d’entre elles. Ce que confirme la récente étude menée par la société MasterCard qui repose sur son New Payments Index. Cette dernière présentant « l’appétit des consommateurs pour les paiements numériques. »

Dématérialiser les moyens de paiement

La question de l’avenir des monnaies et moyens de paiement est au centre de l’actualité économique et financière. Cela en grande partie du fait de la pandémie actuelle qui impose tout ce qui est dématérialisé comme plus sûr. Mais également en relation aux développements inégaux et souvent poussifs des monnaies numériques de banques centrales (CBDC). Un univers en pleine restructuration. Avec comme point de mire la volonté de proposer ce qui existe pourtant déjà : des outils monétaires de type cryptomonnaies.

Paypal va-t-il transformer le Bitcoin en une véritable monnaie ?

Car le processus est déjà lancé et il semble que les utilisateurs soient au rendez-vous. Ce qui ne pose plus la question d’utiliser ou non des moyens de paiement numériques, mais de savoir lesquels et pour quelles raisons. Une situation qui fait des cryptomonnaies la prochaine option qui permettra encore d’échapper au contrôle que cette évolution semble vouloir imposer de fait. Car l’anonymat ne semble pas être au centre des préoccupations des instances en charge de ce dossier.

« L’ indice des nouveaux paiements Mastercard , mené sur 18 marchés à travers le monde, montre que 93% des gens envisageront d’utiliser au moins un mode de paiement émergent, tel que la cryptomonnaie, la biométrie, le sans contact ou le code QR, au cours de l’année prochaine. Près des deux tiers des répondants (63%) conviennent qu’ils ont essayé un nouveau mode de paiement qu’ils n’auraient pas essayé dans des circonstances normales (hors pandémie, ndlr). » – MasterCard

Les cryptomonnaies comme moyen de paiement

Cette étude de MasterCard permet de comprendre que les paiements numériques font maintenant clairement partie du paysage monétaire actuel. Cela avec 93% des personnes interrogées qui affirment envisager « des paiements émergents tels que la biométrie, les devises numériques et le QR code, en plus du sans contact. » Le tout avec une importante proportion de l’ordre de 40% favorable à l’utilisation de cryptomonnaies pour l’achat de biens ou de services. Et cela sur une période qui va jusque’à l’année prochaine.

Un pourcentage qui varie en fonction des zones géographiques et de l’âge. Et qui fait de l’Afrique et du Moyen-Orient les deux endroits où plus de 67% des millennials affichent un intérêt réel pour les cryptomonnaies. Une génération qui est dans l’ensemble intéressée à plus de 75% par le sujet et désireuse d’en savoir plus avant de s’engager dans l’aventure.

Tutoriel de Christine Lagarde – Pourquoi le Bitcoin n’est pas une monnaie

Quoi qu’il en soit, les cryptomonnaies restent une option concrète pour réaliser des paiements. Cela malgré les volontés des instances de régulation de ne pas leur permettre d’intégrer le club très fermé des monnaies effectives et légales. Mais est-ce vraiment un problème ?

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche