Paypal vs Bitcoin – Après l’excitation du marché arrive la triste réalité

 Paypal vs Bitcoin – Après l’excitation du marché arrive la triste réalité

L’annonce hier de l’entrée de la société Paypal dans l’univers des cryptomonnaies a eu l’effet d’une bombe. Cela ayant toutes les apparences d’un premier pas de géant vers une adoption de masse. Mais ce qui ressemble à une véritable révolution en cours pourrait n’être que le point de départ de quelque chose de bien moins enthousiasmant. Car les contrats comportent toujours des petites lignes assassines.

Le cours du Bitcoin (BTC) a enfin franchi hier sa résistance des 12 000$. Celle-là même qui lui barre le passage vers son très entendu bull-run depuis des mois. Le tout sur fond de rebonds qui provoquent des baisses généralisées du marché des cryptomonnaies et du moral de ses investisseurs impatients.

Cependant, une confirmation de clôture en weekly est encore nécessaire pour pouvoir réellement commencer à s’emballer. Cela afin de valider cette semaine comme la plus importante de l’année pour le BTC ! Car elle pourrait très clairement initier le départ vers des sommets encore jamais atteints.

Une hausse du BTC version Paypal

Une confirmation nécessaire en particulier du fait que ce franchissement a été porté par la récente annonce de l’entrée de PayPal dans l’univers des cryptomonnaies. Une information explosive qui a déclenché une hausse de plus de 10% de son cours en l’espace de quelques heures. Soit une augmentation de 25 milliards de dollars de sa capitalisation boursière.

Hausse Bitcoin Paypal

Mais tout cela s’est soldé par une nouvelle chute en forme de correction. Ce qui a entraîné un retour du cours du BTC dans la zone des 12 700$. Sans pour autant repasser en dessous de cette résistance qui – espérons le – est devenu son nouveau support. Le cours du Bitcoin repart actuellement à la hausse avec un prix de 12 930$ au moment de la rédaction de cet article.

Paypal vs Bitcoin, la gueule de bois

Et cette annonce de PayPal à l’origine d’une véritable euphorie des marchés peut maintenant être étudiée à la lumière d’esprits plus pragmatiques. Une analyse plus approfondie qui commence à prendre la forme du cours du Bitcoin. Et qui pourrait être comparée à une véritable gueule de bois

Cela du fait qu’elle ne se révèle pas être à la hauteur des effets d’annonce publiés dans le  communiqué de presse de l’entreprise. Un fait mis en évidence par des membres de la communauté crypto qui se sont penchés sur la réalité de cette offre alléchante.

Revolut néobanque crypto ?

Et la déception est à la hauteur des espoirs inspirés. En effet, la version de portefeuilles dédiés aux transactions de cryptomonnaies a toutes les apparences d’une véritable prise en otage de ses utilisateurs. Une formule qui permet effectivement de les acheter, de les vendre et de les détenir… mais pas de les transférer. Ce qui revient à ne pas en avoir la possession effective.

Une réalité qui pourrait permettre à PayPal de leur imposer le prix de son choix lors d’une reconversion en monnaie FIAT. Tout cela centralisé sur des plateformes d’échange de cryptomonnaies sélectionnées par l’entreprise.

Des frais + spread très élevés

De plus, il semble que les seules transactions rendues possibles s’accompagnent de frais très élevés. Un coût dont le plancher est fixé à 0,50$ mais qui peut atteindre plus de 2,30% du montant de l’opération dans certains cas. Un calcul auquel il reste nécessaire d’ajouter l’écart de prix que représente le spread*. Et qui pourrait s’élever à plus de 8% en fonction de la devise utilisée.

Tout cela fait de l’offre de Paypal une formule qui ressemble de plus en plus à un piège grossier pour débutants dans l’univers des cryptomonnaies. 

Le tout devant faire face à des réalités fiscales qui pourraient bien représenter le principal obstacle à son option de paiement encore très théorique. Car si un utilisateur achète quelque chose avec du BTC, il devra déclarer le prix auquel il l’a obtenu ainsi que le montant de sa vente. Et le cas échéant payer des taxes sur les plus-values effectuées de l’ordre de 30%. Ce qui pourrait bien plomber l’achat du dernier smartphone à la mode !

*Le spread est l’un des éléments de rémunération des courtiers en bourse. Il représente l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente d’un actif.

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,421