Binance offre 250 000$ à quiconque aurait des informations sur ses pirates

Le 7 mars 2018, des pirates auraient réussi à accéder à des comptes sur Binance pour réaliser des ordres d’achats frauduleux largement surévalués.

La meilleure défense est parfois l’attaque. C’est en tout cas la vision de la célèbre plateforme de trading Binance, qui a visiblement gardé un goût amer de sa tentative de piratage quelques jours auparavant.


Une véritable chasse à l’homme

Expliquant devoir « prévenir activement tout cas de piratage avant qu’il ne se produise, et  mener des recherches après coup », la firme a annoncé sur son blog l’ouverture d’une véritable chasse à l’homme virtuelle. À l’arrivée, une prime de 250 000$ pour toute personne ayant des informations permettant l’arrestation du ou des pirates ayant essayé de déstabiliser la plateforme le 7 mars dernier.

« Même si la tentative de piratage contre Binance le 7 mars n’a pas été couronnée de succès, il était clair qu’il s’agissait d’un effort à grande échelle et organisé. Il faut y répondre »

La première personne qui aura fourni des renseignements et des éléments de preuve substantiels menant à l’arrestation des pirates informatiques recevra donc l’équivalent de 250 000 dollars en BNB, le jeton cryptographique de Binance. Si toutefois plusieurs indicateurs révèlent des informations capitales sur les malfaiteurs, cette somme pourra être divisée entre les différentes sources. Une somme conséquente qui vient s’ajouter à une réserve de 10 millions de dollars que Binance a spécialement alloué à ce type de traques.

Le PDG de la société a profité de l’occasion pour se fendre d’un tweet expliquant que « tout comme dans un match de football, vous ne pouvez pas jouer qu’en défense »

Une opération pump & dump

Le 7 mars 2018, des pirates auraient réussi à accéder à des comptes sur Binance et en auraient profité pour faire grimper le cours du jeton Viacoin (une monnaie qui possédait un relativement faible volume) en achetant cet actifs à travers les différents comptes compromis.

Cette opération de « pump & dump » aurait permis aux pirates de revendre leurs propres stocks à un prix particulièrement surévalué.

Environ une heure après le début de l’opération, Binance a stoppé les retraits sur l’ensemble de son site et a procédé à l’annulation de tous les ordres passés.


CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Dans le même thème

Advertisment ad adsense adlogger