Polygon (MATIC) – Intégration sur Google Cloud et lancement du projet Polystarter

 Polygon (MATIC) – Intégration sur Google Cloud et lancement du projet Polystarter

S’il y a bien une évidence dans le domaine des cryptomonnaies, c’est qu’un problème apporte dans son sillage de nombreuses solutions. Et il suffit de se tourner vers le réseau Ethereum pour le comprendre. Car même au bord de la congestion, sa position reste centrale. Ce qui inspire la plupart des innovations actuelles au sein de cet écosystème. Ces dernières se faisant principalement en relation à la gestion ou à la résolution des limites de sa scalabilité. Une réalité dans laquelle s’inscrit très clairement le projet Polygon (MATIC). Et le succès semble être au rendez-vous.

Il devient difficile de s’y retrouver dans la jungle actuelle des réseaux alternatifs à la blockchain Ethereum. Un domaine où se jouent les principales parts de marché en relation aux smart contracts et à la DeFi. Et qui voit naître des options qui oscillent entre remplacement de type copié/collé ou solution de mise à l’échelle un peu plus amicale. Tout cela avec un objectif commun qui se résume à une plus grande rapidité et des frais de transaction moins élevés.

Et c’est dans ce contexte qu’est en train de se développer le réseau Polygon. Une solution qui permet de résoudre certains problèmes de la blockchain Ethereum sans avoir la prétention de la remplacer. Et dont la cryptomonnaie MATIC figure actuellement parmi les meilleurs rendements dans le domaine.

Cela avec une hausse de plus de plus de 7500% sur les 12 derniers mois (YTD). Et un prix qui a été multiplié par 65x depuis le début du mois de février de cette année. Ce qui lui a permis de passer de 0,04$ à plus de 2,60$ au moment de son récent ATH enregistré le 18 mai dernier. Une évolution qui pourrait très bien atteindre des niveaux équivalents à certains succès du secteur. Mais cette estimation n’a cependant rien d’un conseil en placement financier !

Polygon disponible sur Google Cloud

Une évolution du projet Polygon qui affiche des supporters de choix. Comme le milliardaire Mark Cuban qui a récemment affirmé être l’un de ses fervents utilisateurs. Mais également un investisseur important de ce layer 2 du réseau Ethereum aux multiples promesses. Cela sans toutefois indiquer le montant alloué à cette prise de position.

Une affirmation néanmoins confirmée par cette mention officielle apportée sur son site d’investissement. Et l’annonce d’une intégration prochaine au site Lazy.com. Une solution de portefeuille qui permet une gestion simplifiée des jetons non fongibles (NFT).

Une annonce qui vient compléter de nombreuses actualités qui démontrent la forte popularité du projet Polygon. Et la dernière en date n’est autre qu’une prise en charge par la plateforme Google Cloud. Cela par le biais de son outil d’analyse du nom de BigQuery. Une solution qui permet de comparer et d’analyser les données disponibles sur les différentes blockchains. Et qui a pour vocation de présenter un comparatif exhaustif de ces réseaux. Cela aussi bien en ce qui concerne les frais appliqués que les applications disponibles et les transactions effectuées.

« Les blockchains font partie des sources de données vérifiables les plus riches. Et c’est un grand pas en avant pour améliorer l’accès des développeurs aux ensembles de données de Polygon et aider les analystes. » Polygon

Polystarter, le launchpad de l’écosystème Polygon

Tout cela ne fait que participer à la forte évolution qui s’est emparée du réseau Polygon. Un écosystème au sein duquel sont en train d’émerger des projets aux forts potentiels de développement. Comme par exemple la version « starter » devenue une référence indispensable dans le domaine. Et dont l’objectif est de servir de plateforme dédiée à la gestion et à la promotion des nouveaux projets du secteur. Une rampe de lancement (launchpad) qui dans le cas présent vient d’être annoncée sous la forme du projet Polystarter.

« Un Launchpad décentralisé qui prend en charge les projets s’appuyant sur Polygon. Cela avec un fort accent sur le support complet, y compris la collecte de fonds, le marketing, le conseil et le support technique. » – Polygon

Un projet qui a été construit dans le plus grand secret. Et qui vient d’annoncer son lancement officiel à la fin de la semaine dernière. Cela dans un long thread qui présente une stratégie « équitable pour la communauté. Sans les contraintes des plateformes centralisées ou des coûts de transaction élevés. » Le tout porté par une « super équipe à l’expérience éprouvée dans la création de produits à succès sur le réseau Polygon. Et dans la création du réseau Polygon lui-même. » Tout un programme !

« Nous publierons bientôt plus de détails. Y compris notre white paper, notre feuille de route technique, les étapes à venir et bien plus encore. Nous sommes très heureux de nous lancer dans ce voyage et de libérer le véritable potentiel de Polystarter !« – Polystarter

Des IDOs sur Polygon ?

Une mise en place qui n’en est qu’à ses débuts. Et qui nécessite de suivre son évolution pour en connaître plus précisément les modalités. Mais qui fera de cette plateforme Polystarter la tour de contrôle officielle de l’écosystème Polygon en train de se développer. Tout cela selon le principe maintenant éprouvé de son homoloque Polkastarter (POLS) dédiée au réseau Polkadot (DOT). Et qui permis de remettre au goût du jour le principe des Initial DEX Offering (IDO).

Polkastarter – L’explosion des Initial Dex Offerings (IDO)

Ce qui inscrit le réseau Polygon dans une logique de développement qui semble encore une fois s’accélérer. Et qui promet d’offrir de belles opportunités si tout cela se poursuit dans la même dynamique. À voir comment tout cela va se mettre en place et quel en sera le modèle de fonctionnement. Mais le succès impressionnant de la plateforme Quickswap (QUICK) permet de penser que des options intéressantes pourraient se présenter.

Attention : il n’existe pas encore de cryptomonnaie affiliée au projet Polystarter. Mais il semble néanmoins qu’un POLR soit déjà enregistré sur le site CoinGecko depuis peu. Il est impératif d’attendre une annonce officielle du projet avant de se positionner sur quoi que ce soit. Car tout laisse penser que c’est une arnaque !


Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,688