La propagation des cryptomonnaies est plus forte dans les pays en développement

 La propagation des cryptomonnaies est plus forte dans les pays en développement

Le sujet des cryptomonnaies est souvent mis en relation avec leur principe d’adoption. Une réalité qui n’est pas encore évidente, mais qui commence à bénéficier d’un nouveau souffle avec le développement actuel des stablecoins. Mais quel que soit l’engouement qu’elles suscitent, ces monnaies numériques doivent également répondre à une logique de propagation. Une donnée qui a récemment été mesurée et dont les résultats sont très instructifs.
Les cryptomonnaies ne connaissent pas la même adoption suivant le pays où l’on habite. Elles peuvent se révéler un moyen de paiement plus efficace et sécurisé que la monnaie locale. Mais également n’être que des outils spéculatifs au service de portefeuilles plus remplis. Cela quand elles ne sont pas tout simplement interdites de territoire

Une réalité qui rend difficile le fait d’en mesurer l’adoption réelle. Surtout si l’on entend par là le fait de les utiliser pour réaliser des paiements de la vie courante. Raison pour laquelle l’expérience menée durant le mois d’avril dernier par la structure Onfocoin prend un sens tout particulier. Car dans le cas présent il est question de propagation

La propagation des cryptomonnaies

Et cet angle d’approche est très intéressant. Car il donne un aperçu concret de la sensibilité d’une population à la possible adoption qui doit suivre. Cela en mesurant la vitesse avec laquelle un actif numérique peut gagner en popularité au sein d’un groupe d’individus donné. Et les résultats sont surprenants.

La méthodologie de cette expérience se révèle assez simple. Elle s’est déroulée sur quatre territoires différents que sont les États Unis, l’Allemagne, l’Indonésie et la Russie. Ce panel présentant les deux premiers pays comme « développés » et les deux derniers comme « en voie de développement. »

Des cryptomonnaies gratuites ont ainsi été envoyées à 100 personnes de chaque zone géographique, chacune d’entre elles en recevant 10 unités. Un principe incitatif permettait aux individus concernés d’en recevoir davantage s’ils amenaient d’autres utilisateurs à en faire usage. Et la magie a opérée. 

La propagation des cryptomonnaies
Taux de propagation des cryptomonnaies

Les résultats de cette expérience sont tout simplement sans appel. Les pays définis comme « en voie de développement » ont en effet enregistré un taux de propagation 4 fois supérieur aux pays dits « développés. » Ce qui fait qu’aux États-Unis les 100 personnes ont attiré 1112 personnes alors que ce score s’élève à 4350 personnes en Indonésie. (Allemagne : 763 – Russie : 2304) 

« L’absence d’un système national de prêt de crédit associé à une pénétration croissante des smartphones et aux conséquences de la pandémie de coronavirus font de l’Indonésie un marché mûr pour la disruption des cryptomonnaies. » – JR Forsyth, fondateur Onfo

Une réalité que la structure Onfo souligne comme également en cours dans des zones comme l’Afrique ou l’Asie du Sud Est.

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,260