Cryptomonnaies

Record pour Grayscale : 60 milliards de dollars de cryptos sous gestion

11 Nov 2021 - 16:57

L’intérêt institutionnel pour les cryptomonnaies est toujours d’actualité. La preuve, le pionnier de l’investissement qualifié, Grayscale Investments, vient d’annoncer que ses fonds dédiés comptaient actuellement plus de 60 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Un montant faramineux qui le place désormais devant le plus grand fonds aurifère négocié en bourse, le SPDR Gold Shares.

Bitcoin/Or

L’actualité vient de raviver la paire BTC/Or. En effet, hier, face à la nouvelle d’une inflation américaine à 6,2%, les deux actifs ont connu des poussées de fièvre. Pas étonnant pour l’or, considéré historiquement comme une valeur refuge. De moins en moins surprenant pour le bitcoin. Sa nature décentralisée l’impose progressivement comme couverture contre l’inflation et placement alternatif face à la dépréciation des monnaies fiduciaires. Nous avons ailleurs évoqué ses atouts en la matière lui valant la désignation « d’or numérique ».

De fait, le prix d’un BTC (65 000$ au moment de la rédaction) dépasse aujourd’hui celui d’un kilo d’or (près de 60 000$), signe manifeste de son changement de statut. Et les institutionnels ne sont pas en reste pour l’introduire dans leurs portefeuilles. Ils privilégient des véhicules d’investissement appropriés comme le trust de Grayscale.

Ainsi, le gestionnaire de fonds crypto vient d’annoncer le montant de ses actifs sous gestion (AUM) : 60,8 milliards de dollars. Un record qui dépasse désormais le montant géré actuellement par le fameux SDPR Gold Shares qui s’élève à 58,3 milliards de dollars.

Grayscale affiche un montant record

Certes, il ne s’agit pas que du bitcoin, le géant de l’investissement institutionnel ayant pris soin au fil du temps d’élargir son offre de cryptomonnaies. Mais malgré tout, celui-ci se taille toujours la part du lion. En effet, le Grayscale Bitcoin Trust représente 72 % des fonds sous gestion de l’entreprise, soit 43,5 milliards de dollars. Vient ensuite le Trust Ethereum qui affiche 14,8 milliards de dollars. Quant aux autres, leur capitalisation est bien moindre.

Grayscale fonds sous gestion AUM

Ce montant record est plutôt une bonne nouvelle pour la firme qui a connu quelques sueurs froides ces derniers mois. En effet, s’étant positionné pour convertir son offre-phare, le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC), en un ETF adossé à du bitcoin « physique », le fait que son trésor de guerre en bitcoins augmente encore, constitue un sérieux avantage sur les autres prétendants qui ont déposé une demande pour un ETF au comptant.

Néanmoins, cet atout indéniable risque d’être insuffisant. Le gendarme boursier américain reste hostile à un fonds bitcoin négocié en bourse non adossé aux contrats CME. Mais Michael Sonnenshein, le PDG de Grayscale ne désarme pas et réfute cette logique.

« Si vous êtes à l’aise avec les dérivés […] et que ces contrats à terme dérivent leur prix du marché au comptant lui-même, alors vous dites aussi par nature que vous êtes à l’aise avec le marché au comptant. »

Déclaration deMichael Sonnenshein, PDG de Grayscale lors du « Crypto Goes Mainstream » 

La demande de Grayscale pour un ETF Bitcoin spot a été déposée le 19 octobre. A partir de cette date, la SEC dispose de 75 jours pour l’étudier et donner, ou non, son aval.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche