Cryptomonnaies

Les régulateurs de l’Ontario approuvent l’ICO de TokenFunder

25 Oct 2017 - 11:29

Une Initial Coin Offering est à la frontière entre le financement participatif et une IPO, opération boursière permettant de définir la valeur d’une action avant qu’une société ne soit cotée.

La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) a donné son aval à une offre initiale de pièces (ICO) qui devrait être lancée au début du mois prochain.

Dans une décision publiée en ligne le 23 octobre, la CVMO a approuvé la vente de jetons organisée par TokenFunder, qui met sur pied une plateforme pour des projets visant à recueillir des fonds par la vente de jetons. L’entreprise entend recueillir environ 10 millions de dollars, l’ICO devant débuter le 1er novembre.

Bien que ce ne soit pas la première ICO au Canada à recevoir la permission d’un organisme de réglementation, c’est une première pour l’Ontario. Elle intervient aussi quelques mois après que la CVMO ait publié une déclaration publique sur le cas d’utilisation de la chaîne de blocs, déclarant que certains placements entraîneraient une surveillance de l’agence.

Dans une déclaration à CoinDesk, l’organisme a fait preuve d’un certain optimisme au sujet de cette approbation:

« Il est important que nous continuions d’encourager de nouvelles façons novatrices de mobiliser des capitaux et d’investir, et cette annonce témoigne du soutien dévoué que nous apportons dans ce domaine. »

TokenFunder suit Impak Finance, une des premières entreprises au Canada à lancer une ICO sous la supervision d’un organisme de réglementation étatique.

De plus en plus de pays commencent à prendre en considération le phénomène parfois risqué que sont les ICO. La France devrait prendre position d’ici peu.

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

D’après CoinDesk

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche