Pas impressionné par la chute du marché, Rothschild Investment a renforcé son exposition à BTC

 Pas impressionné par la chute du marché, Rothschild Investment a renforcé son exposition à BTC

La baisse de 50% du prix du Bitcoin au cours du deuxième trimestre 2021 n’a pas déstabilisé la société Rothschild Investment Corporation qui a triplé son investissement dans le trust BTC de Grayscale depuis avril. Le gestionnaire d’actifs a également acheté des actions du Grayscale Ethereum Trust (ETHE) sur la même période, mais de façon plus modérée.

Une position Bitcoin augmentée de 300%

Alors que le Bitcoin connaît une séquence particulièrement douloureuse en ayant franchi cette nuit le seuil des 30K$, affichant au moment de la rédaction un prix de 29 800 $ sans signe de reprise immédiate, l’annonce d’un investissement conséquent d’un gros acteur institutionnel est plutôt bienvenue.

Dans un dossier déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis, Rothschild Investment Corporation a déclaré avoir acheté plus de 100 000 actions de Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) au cours du deuxième trimestre 2021. Aujourd’hui, la société détient un total de 141 405 actions de GBTC alors qu’elle n’en possédait que 38 346 à la fin du mois de mars. En additionnant chaque part GBTC correspondant, comme le rappelle Cointelegraph, à 0,000939767 BTC, l’institutionnel est donc exposé à 132,8 BTC, représentant un peu moins de 4 millions de dollars.

Il a également acquis 13 817 actions supplémentaires de Grayscale Ethereum Trust à la même période, portant le nombre de ses avoirs ETH à 279 119 parts, soit une augmentation de l’ordre de 5%.

Les institutionnels toujours engagés sur le terrain des cryptos…

C’est du moins l’avis du PDG de Grayscale Michael Sonnenshein qui prétend que les acteurs institutionnels ne prêtent pas attention aux mouvements de prix à court terme.

Ce sont vraiment des investisseurs qui regardent leurs allocations à moyen et long terme, et donc toute volatilité n’est pas quelque chose qui les perturbe. »

Néanmoins, son GBTC continue d’afficher, selon la société d’analyse Glassnode, une prime négative oscillant entre -11% et -15% . Une décote persistante qui manifeste plutôt une demande en berne de la part des institutionnels d’autant que l’ETF Purpose, un autre produit réglementé populaire, a également connu un ralentissement des entrées nettes cette semaine.

Mais si le volume de transactions continue de chuter drastiquement sur le réseau Bitcoin, il y a aussi des raisons d’espérer sur le long terme. En effet, Glassnode relève que 36 000 BTC quittent chaque mois les plateformes d’échange centralisées. Une migration des jetons qui indique que les « gros » investisseurs transfèrent leurs bitcoins vers des portefeuilles froids pour les conserver sur le long terme.

Et différentes enquêtes récentes dont celle menée par le fonds de cryptographie Nickel Digital Asset Management, a révélé que 82% des 100 investisseurs et gestionnaires de patrimoine interrogés prévoient d’augmenter leur exposition aux actifs numériques d’ici 2023. Une photographie à un instant T qui n’est bien sûr pas à prendre pour argent comptant mais qui reste un élément positif à considérer. Et pour relativiser une situation actuelle pas très folichonne, rappelons que le 20 juillet 2020, un Bitcoin dépassait à peine le prix de 9000 $.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

1,697