Piratage

La Russie conteste la décision d’extrader le présumé blanchisseur d’argent Alexander Vinnik

07 Oct 2017 - 17:06

Fin juillet, un individu suspecté d’être lié au blanchiment de près de 4 milliards de dollars a été arrêté en Grèce. De nationalité russe, le suspect nommé Alexander Vinnik, était sous la menace d’une extradition vers les Etats-Unis. Les fonds blanchis pourraient provenir en partie du piratage de la défunte plateforme Mt.Gox.

Le ministère russe des Affaires étrangères a vivement critiqué la décision d’un tribunal grec d’extrader Alexander Vinnik vers les États-Unis pour son rôle présumé dans le blanchiment de fonds par l’intermédiaire de la plateforme d’échange de bitcoins BTC-e.

Dans une déclaration, le ministère des Affaires étrangères a déclaré aujourd’hui qu’ils « ont noté avec regret » que le tribunal a choisi de donner suite à la demande d’extradition des États-Unis pour Vinnik, qui a été arrêté en Grèce fin juillet et a été accusé de blanchiment de milliards de dollars en bitcoin à travers l’échange.

Vinnik et BTC-e ont ensuite été inculpés par les procureurs américains, le FinCEN ayant imposé une amende de 110 millions de dollars après le dévoilement de l’acte d’accusation.

La Russie a à son tour demandé l’extradition de l’invidivu, mais dans son pays natal

Depuis lors, Vinnik est resté en Grèce en attendant l’issue du processus d’extradition. Pendant ce temps, le gouvernement russe a décidé de demander d’extrader Vinnik vers son pays natal sur des accusations sans rapport avec les faits, une mesure qui a été par la suite approuvée par Vinnik lui-même dans une déclaration à la Russie aujourd’hui.

A ce jour, Vinnik affirme être innocent des charges retenues contre lui, bien qu’il affirme avoir travaillé pour BTC-e dans le passé. De son côté, BTC-e a nié l’implication de Vinnik et, depuis que le domaine du site a été saisi par des agents américains, a pris l’initiative d’établir une nouvelle plateforme de crypto-monnaies.

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

Mais la décision rendue cette semaine par un juge grec a été accueillie avec consternation par le ministère russe des Affaires étrangères, qui, dans une déclaration, a exhorté le tribunal à reconsidérer la décision.

Le gouvernement russe a déclaré:

« Nous estimons que le verdict est injuste et qu’il constitue une violation du droit international. Une demande du parquet général russe concernant l’extradition de M. Vinnik vers la Russie a été soumise aux autorités grecques. Sur la base des précédents juridiques, la demande russe devrait avoir la priorité car M. Vinnik est citoyen russe.»

La déclaration ne fait notamment aucune mention de BTC-e ou des crimes spécifiques pour lesquels Vinnik a été accusé. Cela dit, il est à noter que l’équipe juridique de Vinnik interjette appel de la décision, laissant éventuellement au ministère grec de la Justice le soin de décider où le ressortissant russe sera envoyé.

Le ministère des Affaires étrangères a également exprimé l’espoir que Vinnik sera finalement extradé vers la Russie.

« Nous espérons que les autorités grecques examineront la demande du parquet général russe et le raisonnement de la Russie, et qu’elles agiront dans le strict respect du droit international », a déclaré le ministère.

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

D’après Coindesk

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche