Scandale – Google poursuit sa censure de l’univers crypto

 Scandale – Google poursuit sa censure de l’univers crypto

Cela devient une habitude, mais ne rend pas les choses plus agréables pour autant. Google n’est pas un moteur de recherche que l’on peut qualifier de crypto-friendly. Les affaires se succèdent entre « erreurs » et volonté à peine masquée de retirer de la visibilité à un univers en plein développement. C’est actuellement une baisse significative du référencement des articles des sites de cryptomonnaies qui semble se confirmer. Et les conséquences sont notables.

Cela avait fait grand bruit dans la cryptosphère à la fin de l’année 2019. La plateforme YouTube avait alors décidé de bloquer un certain nombre de chaînes dont l’activité tournait autour de la cryptomonnaie, du Bitcoin et de la technologie blockchain. Sans aucune raison, ces acteurs crypto se retrouvèrent muselés du jour au lendemain.

Suite à de nombreuses plaintes, Google a finalement annoncé que cela était dû à une simple « erreur. » Difficile à croire, dans la mesure où ce n’est ni le premier ni le dernier exemple de cette hostilité à peine voilée.

Mise à jour de l’algorithme

Et cette question revient actuellement sur le devant de la scène avec un récent rapport de la société Search Engine Land, concernant une mise à jour de Google du 4 mai dernier. Ce site Internet est un acteur incontournable du SEO. Il s’agit de l’étude et de l’analyse des actualités dans le domaine du marketing des moteurs de recherche, de l’optimisation de leur utilisation et de leur fonctionnement interne. Un site pointu qui a déjà eu maille à partir avec Google, qui avait tout simplement arrêté de le référencer en 2018, provoquant une crise dans l’univers du SEO.

Comme à chaque fois que cela se produit, cette dernière mise à jour de l’algorithme de Google inquiète les professionnels du domaine. Car des sites jusque là populaires peuvent devenir quasiment invisibles du jour au lendemain et sans aucune espèce d’explication.

« Chaque fois que Google met à jour ses algorithmes de classement de recherche, cela signifie que votre site peut faire mieux ou moins bien dans les résultats de recherche. » – Barry Schwartz, Search Engine Land

Et comme par hasard, il semble que cette dernière mise à jour ne soit pas favorable à l’univers des cryptomonnaies.

Google censure l’univers crypto

Force est de constater que depuis le début du mois des bruits de couloirs font état d’une baisse généralisée de la fréquentation des sites en relation au Bitcoin ou aux cryptomonnaies. Rien d’officiel, puisque Google s’arroge le droit de changer les règles du jeu comme il le souhaite, sans ressentir le besoin d’en avertir ses utilisateurs.

Christopher Jaszczynski, cofondateur de la chaîne Youtube MMcrypto, analyste technique et conférencier a un avis très clair sur le sujet.

« C’est de notoriété publique. Depuis que Google a racheté YouTube, cela concerne également les médias qui dépendent du trafic de Google en relation au Bitcoin et aux crypto-youtubeurs. Tous les gros youtubeurs Bitcoin, y compris notre chaîne MMCrypto, sont désormais interdits. »

Il mesure cependant ses propos en expliquant que les choses ne se passent pas comme en 1019, avec une interdiction (erreur) brutale et visible. Il semble que cette fois-ci cela se fasse de façon bien plus sournoise.

« Il s’agit de « L’interdiction des ombres » qui est plus une approche furtive. Cela limite la portée des vidéos YouTube et, par conséquent, cela diminue considérablement le nombre de vues que nous recevons. »

Une baisse généralisée des vues

Il semble qu’une baisse significative et généralisée concerne une bonne partie des acteurs web de la cryptosphère. Cela quelques heures seulement après la publication du nouvel algorithme de Google. Des chaînes YouTube anglophones très connues et populaires signalent actuellement le même genre de « mouvement » à la baisse concernant les vues qu’enregistrent leurs médias sur Internet.

Googgle bloque l'accès aux sites de cryptomonnaies

Toujours selon Christopher Jaszczynski, cette nouvelle réglementation empêche simplement de nouvelles personnes d’avoir accès au contenu ainsi mis à l’écart par Google. Il présente une courbe qui démontre très bien cette stagnation enclenchée. Une invisibilisation programmée de la part du principal outil de visibilité du Web. Ou comment la censure moderne s’habille d’un simple détournement d’algorithme

Martin Runefelt, youtubeur et fondateur de The Moon, expose la même analyse :

« Trois heures après la publication d’une nouvelle vidéo, soudainement, les vues chutent de 90%. Elle n’apparaît pas dans les résultats de recherche. De plus, certains de mes 100 000 abonnés ont signalé que mes vidéos ne leur étaient plus recommandées. »

Et cela ne concerne pas que YouTube mais bien tous les acteurs Internet de la cryptosphère. La liste ne cesse de s’allonger. Notre site enregistre lui aussi une modification significative de ses visites depuis le début du mois, qui n’a rien de logique.

Une censure « au bon moment »

Le fait est que cette censure ne peut pas être dissociée de deux points importants de l’actualité. Le premier est la crise économique actuelle et sans précédent qui frappe le monde. Le second est le récent halving du Bitcoin (BTC). Christopher Jaszczynski y voit très clairement une corrélation évidente.

« L’inflation du Bitcoin (a été) réduite de moitié. À long terme, il s’agit d’un mécanisme très puissant qui démontre qu’il est un actif déflationniste qui protège potentiellement les gens contre une perte de leur pouvoir d’achat à long terme, causée par l’assouplissement quantitatif des banques centrales. Nous espérons que cette censure cessera et que nous pourrons éduquer les gens sur ces faits cruciaux. »

Une association d’événements qui pourrait faire apparaître le Bitcoin (BTC), à juste titre, comme une alternative réelle et concrète au système économique en place en train de se noyer sous ses billets de banque sans valeur. Ne serait-ce pas là tout simplement la raison principale de cette invisibilisation programmée

Hugh B.

Hugh B.

Grand voyageur. Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont pas des conseils financiers.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,172