Régulation

La SEC met en place une unité spéciale pour contrôler les ICO

26 Sep 2017 - 18:38

La Securities and Exchange Commission est l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers. Dans le cadre d’un nouvel effort de lutte contre la cybercriminalité, celle-ci ciblera les infractions impliquant la technologie blockchain et les ICO.

Annoncée tard lundi, l’unité s’en prendra à « la mauvaise conduite pratiquée en utilisant le dark web », où bitcoin et d’autres devises cryptographiques sont utilisés pour payer des marchandises illicites, a déclaré la SEC. L’équipe, dirigée par Robert A. Cohen, ancien co-chef de l’unité des abus de marché de l’organisme de réglementation, se concentrera également sur deux formes de criminalité qui sont souvent associées à l’espace cryptographique, quoique pas uniquement: la manipulation du marché et le vol d’informations sensibles.

L’unité s’attaquera aux inital coin offerings

La nouvelle arrive moins d’une semaine après que la SEC a révélé que sa propre base de données des déclarations des sociétés avait été piratée. Toutefois, l’agence a déclaré que la nouvelle cyberunité  » est en cours de planification depuis des mois.

Séparément de cette unité, la SEC a déclaré lundi avoir également créé un groupe de travail  qui « élaborera des initiatives proactives et ciblées pour identifier les fautes susceptibles d’avoir un impact sur les investisseurs de détail ». Bien que la mission de ce groupe de travail n’ait pas été décrite comme étant spécifiquement axée sur l’espace des monnaies virtuelles, la SEC a déclaré que cette nouvelle équipe appliquera les leçons tirées des cas[de fraude sur les valeurs mobilières] et tirera parti de l’analyse des données et de la technologie pour identifier les fautes à grande échelle affectant les investisseurs.

Une Initial Coin Offering est à la frontière entre le financement participatif et une IPO, opération boursière permettant de définir la valeur d’une action avant qu’une société ne soit cotée.

L’annonce est faite exactement deux mois après que la SEC eut tiré la sonnette d’alarme concernant le marché des ICO.

[adblockingdetector id= »5bbf1a00ae440″]

D’après Coindesk

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche