Cryptomonnaies

Signaux mitigés pour le marché crypto en 2022

17 Jan 2022 - 07:28

Selon la plateforme d’analyse IntoTheBlock, le marché de la crypto envoie des signaux mitigés quant à la direction qu’il va prendre en 2022. Des arguments, notamment la croissance de certains segments comme les NFT ou les DAO, suggèrent une séquence haussière. D’autres facteurs au contraire, comme le changement de politique monétaire de la Fed et un cycle de quatre ans terminé, plaident en faveur d’une tournure baissière.

Tendance haussière pour 2022 ?

Dans un article récent, la société d’analyse des données blockchain IntoTheBlock a partagé une synthèse des différents catalyseurs qui pourront imprimer une orientation soit haussière, soit baissière au marché des cryptos.

L’hypothèse d’un marché haussier repose pour le site d’analyse sur plusieurs indicateurs. D’abord sur le nombre exponentiel d’adresse contenant du bitcoin. En effet, contrairement à 2018 quand le prix du BTC avait chuté de 20 000$ à 6 000$, aujourd’hui et en dépit d’une baisse de l’ordre de de 50 % en mai 2021 et de 40 % depuis le dernier sommet, le nombre d’adresses détenant des BTC a continué lentement de progresser. 

n-unique-addresses chart
Nombre d’adresses uniques BTC de janvier 2021 au 13 janvier 2022 Source Blockchain.com

Pour ce qui concerne la blockchain Ethereum, IntoThe block observe la bonne tenue des indicateurs en dépit d’un recul du prix de l’Ether. Aujourd’hui, le nombre de transactions se maintient à un niveau élevé et semble de fait moins corrélé à l’évolution du prix de l’actif, du fait notamment du changement dans la gestion de l’approvisionnement en jetons. Le mécanisme de gravure introduit lors de la mise à niveau London entraînant une limitation des ETH en circulation.

Des segments du marché crypto qui affirment leur croissance et d’autres en plein développement

Mais la perspective teintée d’optimisme ne concerne pas seulement les deux cryptos majeures du marché. Le biais haussier se fonde aussi sur la popularité inarrêtable des jetons non fongibles (NFT), mais aussi sur l’intérêt croissant porté au play-to-earn et aux organisations autonomes décentralisées (DAO). Trois segments du marché crypto qui pourraient constituer « une force motrice » pour 2022 selon l’expression du responsable de la recherche, Lucas Outumuro, auteur de l’article.

D’autres facteurs, selon lui, pourraient intervenir comme l’adoption du bitcoin en tant que monnaie légale dans d’autres pays s’inscrivant dans les pas du Salvador. Une hypothèse partagée par les analystes de Fidelity.

Egalement, une croissance encore plus forte du secteur de la finance décentralisée (DeFi) avec de nouveaux épargnants s’y engageant pour échapper à l’inflation qui sabre le taux de leur épargne traditionnelle.

Tendance baissière pour 2022 ?

Le début de 2022 qui s’est plutôt déroulé sous des cieux ombrageux avec un marché des cryptos ne cessant de perdre en capitalisation présage t-il de la tonalité baissière de l’année ? En tout cas, le changement de politique monétaire de la Fed pourrait faire pencher la balance du mauvais côté.

En effet, la banque centrale américaine est décidée à s’engager dans la voie du tapering, orientation à l’opposé de l’argent facile qui a inondé l’économie depuis la crise Covid, en supprimant progressivement son programme de mesures de relance et en relevant les taux d’intérêt pour juguler une inflation galopante. Une mauvaise nouvelle pour le bitcoin considéré plutôt comme une couverture contre la perte du pouvoir d’achat, en raison notamment de son offre limitée à 21 millions d’unités. Si l’inflation arrive à être maîtrisée, le BTC pourrait donc perdre de son attractivité et se voir délaissé par les investisseurs.

A l’appui de cette thèse, le souvenir cuisant de 2018, année où la Fed avait également entrepris une politique de relèvement des taux et de resserrement de la liquidité.

L’incertitude règne

Autre argument jouant en faveur d’une tendance baissière, le fameux cycle des quatre ans. Jusqu’à présent en effet, le bitcoin a respecté cette logique avec un prix atteignant des sommets en 2013, 2017 et donc en 2021, suivis systématiquement d’années dramatiquement baissières. Une logique correspondant au halving du bitcoin, événement inscrit dans son protocole qui voit son émission réduite de 50% à date fixe, plus précisément tous les 210 000 blocs de transactions.

Mais le modèle pourrait s’avérer moins pertinent dans la mesure où les récompenses des mineurs sont de plus en plus faibles, passant de 50 BTC les quatre premières années à 6,25 depuis le 11 mai 2020. C’est pourquoi certains tablent sur un allongement des cycles du bitcoin qui permettrait d’envisager un nouveau rallye haussier cette année.

Au bout du compte, les perspectives 2022 pour le marché des cryptos restent dominées par l’incertitude. Nul ne peut affirmer quelle tendance va l’emporter sur l’autre.

« L’environnement macroéconomique signale des risques à prendre en compte par les investisseurs. Bien qu’il y ait encore des raisons de croire à la croissance continue de la crypto en 2022… »

D’autant que le volet réglementaire de l’écosystème se fait toujours attendre, aspect majeur qui pourra aussi influer grandement sur le sort d’une industrie en grande partie suspendue au bon vouloir des régulateurs.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche