Cryptomonnaies

Stablecoins et altcoins gagnent du terrain dans les crypto-paiements

18 Jan 2022 - 11:00

Bitcoin a dominé pendant longtemps l’espace des paiements numériques mais la palette de cryptomonnaies disponibles sur les processeurs de paiement s’élargissant, il perd du terrain au profit notamment des stablecoins.

Une dominance de Bitcoin qui s’érode

BitPay, processeur de paiement numérique créé en 2011 qui revendique « plus d’un milliard de dollars de transactions par an », vient de publier un rapport décrivant la proportion de cryptomonnaies utilisée pour effectuer des achats.

En 2021, bitcoin reste en tête avec 65% des règlements traités. Mais sa dominance s’érode par rapport à son taux d’utilisation de 92% en 2020. Une baisse de 27% qui devrait encore chuter à mesure d’une adoption grandissante des altcoins comme option de paiement.

Ainsi, l’année dernière l’Ether a représenté 15% des paiements traités par BitPay. Pas loin derrière, les stablecoins ont marqué leur entrée avec 13% du total des transactions. Une belle poussée liée, selon le rapport, aux entreprises qui ont commencé à les utiliser pour les paiements transfrontaliers.

Enfin, les pièces mèmes ou « coins chien », qui ont gagné en popularité en 2021 notamment grâce à Elon Musk le patron de Tesla qui vient d’accepter le Dogecoin comme moyen de paiement des produits dérivés de la firme, surgissent en bons outsiders. Plus précisément, ce sont DOGE, SHIBA et le vieux mais efficient Litecoin qui représentent 3% du reste des transactions.

Les paiements en crypto moins sensibles aux fluctuations du marché

En 2021, le prix du bitcoin a atteint des sommets historiques (65000/69 000$) poussant vraisemblablement les utilisateurs à le conserver plutôt qu’à le dépenser. Le souvenir du 22 mai 2010 où le développeur Laszlo Hanyecz a dépensé 10 000 BTC pour deux pizzas reste emblématique. Il est chaque année célébré en tant qu’événement fondateur, première fois qu’un bien réel a été acquis grâce à la cryptomonnaie, mais également comme exemple à ne pas suivre.

Quoi qu’il en soit, la croissance de l’utilisation des cryptos comme moyen de paiement est indéniable. Des milliers d’entreprises dans le monde les acceptent aujourd’hui ainsi que certains fournisseurs de services de paiement comme PayPal, permettant ainsi à des millions de commerçants de profiter de cette opportunité.

« L’entrée de PayPal dans cet espace a été formidable pour notre entreprise, car cela amène les entreprises à commencer à se demander si elles acceptent les paiements cryptographiques. »

Stephen Pair, directeur général de BitPay in Time

D’ailleurs, BitPay a enregistré une croissance de ses revenus de près de 50% l’année dernière

Et à la différence des cycles précédents, le ralentissement du marché des cryptos dont la capitalisation a subi des hauts (3000 milliards de dollars) et des bas (2100 milliards de dollars aujourd’hui) n’a pas autant affecté les achats réalisés via les actifs numériques.

«[Par rapport à l’hiver crypto de 2018] les baisses globales ont été beaucoup plus faibles. Peut-être est-ce un signe de confiance que le ralentissement actuel pourrait être de courte durée, ou que la crypto a une base d’utilisateurs beaucoup plus large. (…) Reflet aussi du fait que de plus en plus d’entreprises ont besoin de l’utiliser comme outil pour effectuer des paiements.»

Stephen Pair, directeur général de BitPay in Time

Le secteur du luxe, locomotive des paiements en crypto

Autre constatation du rapport : le secteur du luxe est une locomotive pour les paiements en crypto. Les volumes de transaction de la société liés aux produits de luxe ont augmenté de 31 % en 2021.

Rien d’étonnant dans la mesure où les cryptomonnaies offrent des avantages imparables par rapport aux paiements traditionnels. Non seulement les fonds peuvent être transférés partout dans le monde en quelques minutes et en toute sécurité mais les frais de transaction sont aussi nettement inférieurs.  De plus, en raison du montant conséquent des achats opérés dans ce secteur, les fraudes abondent. Or, grâce au niveau de sécurité offert par la blockchain, le risque de rétrofacturation n’existe plus car les transactions ne peuvent être annulées.

BitPay se montre résolument confiant quant à l’avenir des paiements en crypto.

«Nous aimons vraiment où nous en sommes stratégiquement. Cet espace est encore très jeune. Cela a beaucoup à voir avec ce que nous pensons du timing. Dans les deux prochaines années, nous verrons probablement une croissance très importante.»

Stephen Pair, directeur général de BitPay in Time

La société qui a levé 72 millions de dollars, a même évoqué en interne une possible introduction en bourse. Mais le leader des paiements crypto devra faire avec une concurrence qui s’affirme de plus en plus. Une kyrielle de prestataires se positionne aussi sur ce créneau comme Blockonomics, BtcPay, CoinGate, CoinPayments et Lunu qui parient tous sur l’avenir florissant des paiements en cryptomonnaies.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche