20 milliards de dollars en 2020 – Le Staking crypto enregistre des bénéfices records

 20 milliards de dollars en 2020 – Le Staking crypto enregistre des bénéfices records

Il y a de nombreuses techniques disponibles pour les investisseurs qui souhaitent rentabiliser leurs cryptomonnaies. Et certaines d’entre elles ne nécessitent pas plus que de les posséder. Une stratégie qui entre dans le cadre de ce que l’on appelle les placements aux revenus passifs. Mais qui permettent néanmoins de générer des profits qui ont tout d’actifs. Cela avec des rendements mensuels et annuels qui transforment pour de bon le livret A en une formule complètement obsolète. 

Tout le monde n’a pas l’âme d’un trader actif. Et certains placements se font avec une volonté de réaliser des profits sans avoir à mettre les mains dans le cambouis. C’est tout particulièrement le cas du staking de cryptomonnaies. Un choix qui peut se révéler bien plus rentable que de vouloir jouer à l’apprenti sorcier avec ses économies numériques. Et qui est à l’origine de rendements très intéressants qui méritent de se poser sérieusement la question. 

Une réalité qui peut s’appliquer à un placement sur le long terme, mais pas uniquement. Et qui va prendre la forme du dépôt des fonds concernés sur un site spécialisé dans le domaine. Le tout avec des rendements qui varient entre 5% et 15% selon la cryptomonnaie choisie. Et qui sont à l’origine de bénéfices records pour ses investisseurs sur l’année 2020. 

Un marché en pleine explosion

Car placer son argent dans ce type de solutions financières permet de recevoir des récompenses. Un retour sur investissement (ROI) qui se fait en échange de la participation que cela implique au bon fonctionnement de la blockchain du projet concerné. Cette dernière devant être de type Proof of Stake (PoS). Une formule qui ouvre également et dans certains cas la possibilité de se positionner ou de prendre part à un masternode. Un autre type de placement qui donne droit à des revenus passifs.

Le marché des blockchains de type PoS enregistre une forte augmentation. Sa capitalisation boursière totale a en effet atteint les 210 milliards de dollars en ce début d’année. Réalité au sein de laquelle vient de s’inscrire Ethereum avec sa récente mutation toujours en cours de déploiement. Un choix qui démontre la force de ce type de solution qui représente clairement l’avenir de cette technologie. Principalement car cela permet une plus grande adaptabilité à l’évolution du marché des cryptomonnaies (scalabilité) et des frais bien moins importants pour ses utilisateurs.

marche-global-staking
Marché actuel du staking par cryptomonnaies

Selon un récent rapport de la structure d’analyse Paradigm, les principaux projets qui offrent ces options de staking sont actuellement Ethereum (ETH), Cardano (DAD), Polkadot (DOT), Synthetix (SNX), Algorand (ALGO), EOS, Tezos (XTZ) et Avalanche (AVAX). Ce qui ne veut pas dire qu’ils sont forcément les plus intéressants en termes de retour sur investissement. 

Car dans le domaine du staking de cryptomonnaies la règle est la même qu’ailleurs : plus le projet est connu et plus il est sûr, mais potentiellement moins rentable. La prise de risque étant une affaire très personnelle, qui doit se calculer avec sérieux et s’assumer à titre individuel.  

20 milliards de dollars de récompenses

Quoi qu’il en soit, les bénéfices sont au rendez-vous. C’est en tout cas ce qu’indique un récent rapport de la société Staked détaillé dans un article du site Decrypt. Ce dernier fait état d’un montant total des récompenses pour l’année 2020 qui atteignent les 20 milliards de dollars. Et un rendement annuel moyen qui affiche un très confortable 11,2%. Le tout reposant sur 25 projets majeurs qui figurent parmi les 100 plus importants de l’univers des cryptomonnaies. 

Des chiffres qui permettent de mesurer l’ampleur qu’est en train de prendre ce phénomène du staking. Et le placement très intéressant que cela peut représenter pour certains investisseurs en quête de profits sur le long terme. En particulier car les projets qui reposent sur ce modèle se doivent de rester attractifs au fil de temps.

« Chaque projet de blockchain proof of stake doit garantir que les rendements payés aux participants sont suffisamment lucratifs pour immobiliser leurs avoirs et supporter des risques de réduction. Sinon, tout leur modèle de sécurité est en danger. » – Tim Ogilvie, PDG de Staked

Bien évidemment ces rendements peuvent (grandement) varier et le choix du projet est la principale décision à prendre avant de se lancer. Tout cela au sein d’un environnement qui reste en perpétuel mouvement et qui peut voir certains projets exploser, ou d’autres sombrer. Mais qui fait de ce début d’année 2021 le terreau de belles promesses de rendements éventuels. 

Cet article traite de l’actualité des cryptomonnaies. Il ne s’agit pas d’un conseil en placement financier. Tout investissement dans le domaine ne doit pas dépasser ce que l’on est en mesure de perdre. Et toute prise de position doit s’accompagner de recherches personnelles et nécessite de croiser plusieurs sources avant de se lancer. DYOR !

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

1,422