Plateformes d'échanges

Sushiswap doit faire face à une possible indigestion de SUSHI

25 Mar 2021 - 13:59

Le marché des plateformes décentralisées (DEX) est actuellement l’un des fers de lance de l’univers des cryptomonnaies. Cela avec un développement qui ne cesse d’enregistrer de nouveaux records en volume de transactions traitées. Et une montée en puissance qui fait trembler même les plus importantes des bourses d’échanges centralisées (CEX). Un succès qui s’accompagne et repose sur une gestion très concurrentielle de la communauté et/ou des liquidity providers qui en soutiennent le fonctionnement. Et cela n’a rien d’une simple formalité…

La plateforme Sushiswap est devenue en quelques mois l’un des acteurs centraux de l’univers de la DeFi. Une position clairement acquise par la force et à coups de rendements attractifs. Le tout reposant sur la mise en place d’une stratégie de développement que l’on peut qualifier de vampirique. Un déploiement qui a réussi à faire trembler le géant Uniswap. Mais qui nécessite de passer à la caisse quelques mois plus tard.

Car Sushiswap est maintenant à la tête d’une communauté florissante. Le tout porté par son jeton SUSHI qui enregistre de belles performances depuis le début de cette année. Cela avec une hausse de plus de 700% sur cette période. Et un récent ATH qui l’a propulsé au-dessus des 23$ il y a un peu moins de deux semaines. Un exploit lorsque l’on se souvient que tout cela avait commencé par une tentative de rug pull plus que maladroite.

Sushiswap doit passer à la caisse

Et afin de dynamiser son développement, la plateforme Sushiswap a mis en place en octobre de l’année dernière une formule de staking de jetons SUSHI. Cela afin de permettre aux membres de sa communauté de les placer pour une durée de 6 mois. Le tout afin d’obtenir des récompenses sous la forme de jetons XSUSHI. Ces derniers permettant de collecter une partie des frais de négociation de ce DEX. Ainsi que d’accéder à des droits de gouvernance pour participer aux prises de décisions importantes. 


Uniswap ne sait pas quoi faire des 500 M$ de son fonds de gouvernance

Et le compte à rebours doit arriver à échéance en cette fin de mois de mars. Ce qui représente la quantité astronomique de 47 millions de jetons SUSHI, soit environ 700 millions de dollars à son cours actuel. Une somme importante, d’autant plus si l’on considère la capitalisation actuelle de cette cryptomonnaie. Celle-ci repassée sous la barre des 2 milliards de dollars suite à la baisse actuelle des marchés.

Une indigestion de  SUSHI

Une actualité qui inquiète au sein de la communauté du DEX Sushiswap. Car une revente massive de ces jetons pourrait entraîner une chute importante de son cours. Mais impossible pour autant d’en annuler le déclenchement. Cela même s’il semble que cette opération soit possible au sein de cette structure censée être décentralisée. Ce qui pose un autre problème, mais qui n’est pas le plus important. Car renier cet arrangement serait un coup dur pour la crédibilité de Sushiswap.

« Cette décision entraînerait une dégradation significative de la réputation des sushis s’ils demandaient aux participants du protocole de gagner à nouveau ce qui leur est déjà dû. » – Ccott Lewis, DefiPulse


La plateforme SushiSwap passe en mode multi-chain

Une question qui n’est pas nouvelle puisqu’elle est au centre de tractations intenses depuis la fin du mois de janvier. Le tout afin de modifier cette procédure pour tenter d’en diluer l’impact potentiel. Mais cela implique de revenir sur les accords passer. Et de fractionner un versement qui entraînera de ce fait une multiplication des frais que le réseau Ethereum va ponctionner sur ces opérations. Et autant dire que cela peut vite transformer des bénéfices en pertes vu leurs niveaux actuels.

Une situation qui a donné lieu à un vote communautaire afin de modifier à l’avenir le versement de ces récompenses. Cela pour les rendre hebdomadaires et éviter de reproduire ce type de problème. Une décision adoptée à plus de 65%. Mais qui n’est pas le terme de cette affaire. Car dans le même temps, et sans aucun vote de la communauté, les développeurs du protocole Sushiswap ont intégré une autre option.

Un SUSHI en cache un autre

Celle-ci censée rendre l’accès à ce service tout simplement impossible aux agrégateurs de rendement de type Pickle Finance. Des structures qui détiennent déjà des montants conséquents comme les 6% actuels de Harvest Finance. Et qui seraient les premières à en revendre l’intégralité en cas de versement intégral. Mais un accord semble avoir été passé pour remédier à cette situation et répartir cela sur trois années.


La plateforme FTX accuse le projet REEF de scam, son cours s’effondre

Le véritable problème est la mise à jour de l’accès que les membres du protocole Sushiswap ont sur l’ensemble de ces fonds. Cela car aucun smart contract n’a été développé à l’origine pour en automatiser le fonctionnement. Ce qui implique que chaque versement de ces fonds devra être effectué de façon manuelle. Un risque majeur que certains membres de la communauté anticipent comme la possible porte ouverte à la mise en place d’une arnaque de type rug pull. Et rien ne permet malheureusement d’assurer que cela ne pourrait pas arriver !

« Parce que nous n’avons pas créé de contrat, nous avons désormais un accès complet aux SUSHI. Mais nous devrions faire ce que nous avons dit que nous ferions. (…) Changer les règles après coup me semble être une rupture de contrat. » – BoringCrypto, Sushiswap

Espérons donc que l’honnêteté l’emportera dans le cas présent…

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche