Sponsoring

Sylare – un projet audacieux se dévoile

16 Avr 2020 - 09:00

Sylare est un projet qui va à contresens du modèle imposé par les géants du numérique des 20 dernières années. Avec le slogan « Your Data Belongs To You », Sylare souhaite marquer une rupture avec l’usage abusif des données personnelles des utilisateurs.

Ceci est un article sponsorisé dont le contenu vous est présenté par Sylare.

Reprendre le contrôle

Le droit des données personnelles est au cœur des préoccupations de Sylare en offrant en toute circonstance une protection totale des informations contenues sur son réseau. Aucune diffusion ne peut être réalisée sans l’accord de l’utilisateur qui devient à la fois porteur et détenteur exclusif de ses données personnelles, il s’agit de la patrimonialité des données.

Sylare conçoit un système astucieux qui allie protection de l’utilisateur et commercialisation des données. Le concept pourrait paraître antinomique et schizophrène sans approfondissement, mais c’est au contraire une conception astucieuse. Sylare propose de commercialiser des données statistiques du profil d’un utilisateur sans que ses informations nominatives ne puissent être fournies aux annonceurs.

Une régie publicitaire

Un concept éthique a toujours permis une adhésion large des utilisateurs, mais bien souvent le modèle économique n’évolue pas à grande échelle. Sylare résout cette problématique en permettant à tout acteur disposant d’une base de données de participer à l’agrégation des données. Ceci offre notamment des perspectives novatrices dans le cadre de la vie du commerce local.

C’est en touchant l’utilisateur au plus près de sa zone de consommation que Sylare prévoit de s’étendre rapidement tout en préservant en toute circonstance ses utilisateurs des dérives de la vente de données. L’entreprise Sylare à également une vision plus étendue, mais sans que celle-ci entre en collision frontale pour remplacer des grands acteurs tels que Facebook Ads, ou Google Ads.

Ce système d’agrégation de données, dont le point central demeure l’utilisateur qui dispose d’une parfaite maîtrise de ses données, porte le nom de Cortex.

Avec Cortex, les revenus issus du marketing pourront être distribués auprès de toutes les entreprises qui participent au regroupement des données, lors de campagnes ciblées. L’utilisateur ne sera par ailleurs pas laissé à l’écart de cette source de revenus puisque lui aussi disposera d’une rétribution en tant que détenteur des données.

Qualifier Sylare Cortex d’une simple régie peut par ailleurs sembler réducteur vu l’étendue des possibilités qui seront offertes par l’outil à destination des marketeurs. Une conception simple tournée vers un avenir technologique ou la transparence deviendra un besoin vital, notamment sur ce point de la conservation et de l’usage des données.

Connecter les personnes

Connect n’est pas à première vue une révolution destinée à chambouler un marché déjà existant, le besoin de connecter des entreprises directement aux consommateurs existe. Sylare Connect permettra entre autres possibilités de faciliter les réservations en ligne. Cette application entre fortement en résonnance avec le besoin de Sylare de s’étendre localement, ce qui laisse place à des perspectives de développement intéressantes.

Une application unique

Sylare condense son cœur dans une application à destination des utilisateurs, son nom est One. Cette application mobile et desktop va permettre aux utilisateurs d’accéder à un grand nombre de services dont celui qui comprend la gestion tout autant que l’usage de leur identité numérique. Sylare a publié sa première vidéo explicative sur le passeport numérique que je vous invite à consulter ici.

Sylare One est une application complexe, mais qui permet aux utilisateurs de gérer leur vie numérique tout en se protégeant efficacement contre certains aléas. L’utilisation de la blockchain va permettre à l’application d’encrer dans le marbre les droits et autorisations fournies à des tiers sur l’usage des données.

Les utilisateurs de la future application One pourront s’appuyer efficacement sur un système d’autorisation et d’identification, à la fois sécurisant pour le porteur de donnée lui-même que pour les entreprises avec lesquelles il est en relation.

Contrats, hobbies, navigation du quotidien, One vise à s’implanter de façon large et conquérir une place de choix dans les usages numériques des utilisateurs. Avec un pied dans le monde des actifs numériques et un pied au plus proche des utilisateurs non crypto-addicts, Sylare fait le choix des deux mondes en se tournant vers l’avenir. Cette méthode, en étant correctement simplifiée, pourrait à la fois permettre une adoption plus large des actifs numériques, mais aussi offrir des cas d’usages transparents dans la vie quotidienne de nombreuses personnes dans le monde.

Quelle adoption possible ?

Comme tout projet, Sylare est tributaire de son adoption, en fonction de son implantation. Le White Paper du projet permet de comprendre que Sylare compte utiliser un principe de vases communicants qui alimentera constamment sa base d’utilisateurs. En distribuant des produits autonomes et spécifiques pour les particuliers tout en effectuant cette même opération auprès des entreprises, Sylare vise la création de comptes One à grande échelle.

Il faudra sans aucun doute attendre pour voir ce que réserve le projet Sylare qui est aujourd’hui en Phase d’ICO sur https://sylare.io . Le mois de mai devrait réserver la sortie d’un site entièrement en anglais destiné à accueillir des publications d’articles du projet Sylare et offrir une base technologique qui s’enrichira progressivement lors de l’avancée du projet.

Le site de la vente du SYL (jeton du projet Sylare), va quant à lui également passer dans une version multilingue dans les semaines à venir.

Sylare a tout pour être un projet novateur dans un secteur très lucratif.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche