Stablecoins et MNBC

Tether ne gèle toujours pas les adresses liées à Tornado Cash

25 Août 2022 - 08:58

Tether, la société émettrice du stablecoin USDT, maintient sa décision de ne pas geler les adresses liées à Tornado Cash. Une différence notable avec plusieurs entreprises américaines qui n’ont pas hésité à bloquer les liens avec le mélangeur de cryptomonnaie dès le début de la tourmente. Jugeant l’initiative prématurée, Tether déclare attendre des directives claires de la part des autorités US pour agir en conséquence.

Pas de sanction sur les adresses Tornado Cash pour Tether

A la suite d’un article du Washington Post affirmant que Tether pourrait bafouer les sanctions du Trésor américain contre Tornado Cash en ne « blacklistant » pas les comptes USDT associés, la société a réagi en déclarant maintenir sa décision. A l’appui de cette position, elle indique dans un communiqué qu’elle n’a reçu aucune demande en ce sens émanant des forces de l’ordre ou des régulateurs.

Pour rappel, l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor américain a sanctionné le mélangeur de cryptomonnaie Tornado Cash au motif qu’il aurait servi pour blanchir plus de 7 milliards de dollars en crypto. 

Jusqu’à présent, l’OFAC n’a pas indiqué qu’un émetteur de pièces stables devrait geler les adresses du marché secondaire qui sont publiées sur la liste SDN de l’OFAC ou qui sont exploitées par des personnes et des entités qui ont été sanctionnées par l’OFAC.

Communiqué de Tether

Tether, précédée de sa réputation d’entité pas toujours pressée de se mettre en conformité, souligne sa volonté d’agir légalement.

Aucun organisme d’application de la loi ou régulateur américain n’a fait une telle demande malgré nos contacts quasi quotidiens avec les forces de l’ordre américaines dont les demandes fournissent toujours des détails précis.

Communiqué de Tether

Du moins, pour le moment…

Mais en l’état, la société juge que la mesure, prise notamment par son grand rival Circle, qui a gelé d’emblée 75 000 dollars en USDC appartenant à des utilisateurs du mixeur crypto, serait plutôt contre-productive. Le deuxième stablecoin du marché qui depuis a perdu en capitalisation, sanctionné par la communauté crypto qui a peu apprécié son zèle en la matière, aurait dû de son point de vue, ne pas se précipiter. Son initiative entravant possiblement les enquêtes réglementaires en cours.

Dans nos relations avec les forces de l’ordre, nous sommes parfois informés d’adresses potentiellement liées à la criminalité et nous avons pour instruction spécifique de ne pas geler les adresses sans la demande explicite des forces de l’ordre, car cela pourrait alerter les suspects de l’enquête des forces de l’ordre, entraîner des liquidations ou l’abandon de fonds et compromettent d’autres connexions qui auraient pu être établies.

Communiqué de Tether

De fait, la confusion règne pour les sociétés crypto sur la position à adopter pour ne pas se mettre hors la loi. Tether quant à elle, en tant que société basée à Hong Kong, s’interroge sur son obligation de se conformer aux règles de sanction du Trésor américain, tout en se disant prête à collaborer et à appliquer les sanctions si une demande spécifique lui était adressée. Elle précise d’ailleurs qu’elle a déjà procédé à de telles opérations dans le passé, respectant ainsi « son programme de conformité de classe mondiale ».

Enfin, Tether ne manque pas de souligner qu’elle n’est pas la seule à adopter cette position attentiste. En effet, loin de Github et Discord qui ont également pris des mesures de rétorsion à l’encontre de Tornado Cash, Paxos ou MakerDAO n’ont procédé à aucun type de sanction.

Commencez à trader vos premières cryptomonnaies en vous inscrivant sur la plateforme FTX  et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial)

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche