Tezos, des adresses à usage grand public

 Tezos, des adresses à usage grand public

Il sera peut-être bientôt possible d’envoyer des tokens tez (XTZ) en utilisant des adresses simplifiées de type cryptoactu.tez. Cette nouvelle option, inspirée du modèle d’Ethereum, est à l’étude de Tezos Domains.

Des adresses à s’arracher les cheveux

Les adresses longues et complexes dans l’univers crypto rebutent plus d’un débutant. Apparaissant comme une chaîne de caractères, usuellement représentée sous forme hexadécimale (par exemple tz3NEiQe86o…), une adresse publique est en quelque sorte comme un numéro de compte bancaire. Générée de manière automatisée par les logiciels qui construisent les transactions, elle sert à conserver, recevoir et échanger des cryptomonnaies. C’est ce qu’on appelle la clé publique par opposition à la clé privée (la signature numérique et secrète du détenteur) qui constitue le principe de chiffrage asymétrique de la majorité des blockchains

Débutant ou plus aguerri, combien se sont usés les yeux à vérifier et à revérifier ces formules impossibles à retenir en ayant toujours la crainte de mal copier/ coller l’adresse du destinataire. Cette hantise pourrait donc bientôt être résolue pour la blockchain Tezos qui suit les pas de son grand aîné Ethereum. En effet, par le biais de son Ethereum Name Service (ENS), la blockchain mère a déjà intégré cette simplification conviviale. A ce jour, il existe 274 000 ENS sur les applications MetaMask ou Opera. D’autres blockchains, comme Neo et Zilliqa ont aussi adopté cette option de lisibilité grand public.

Tezos Domains

Miroslav Bodeček, responsable du projet Tezos Domains, a exposé dans un article paru dans Medium les perspectives et options de ce nouvel usage. L’objectif principal est de démocratiser l’usage du XTZ en simplifiant sa manipulation grâce à des adresses faciles à retenir et donc à communiquer.

Les adresses blockchain standards sont un obstacle à l’utilisation des tez comme monnaie. (…) Nous pensons que ces améliorations rendront les tokens Tezos beaucoup plus faciles à utiliser et aideront à stimuler l’adoption auprès d’un large public.

Progrès de lisibilité adopté en son temps par Internet pour les emails ou les noms de site web qui a généralisé ses usages grand public.

Mais il s’agira aussi de fluidifier le travail des développeurs en leur permettant d’associer des noms à des contrats intelligibles (Smart contract) pour faciliter l’interaction avec les applications décentralisées (DApps).

Cette fonction innovante n’en est encore qu’à la phase de conception. Miroslav Bodeček précise qu’elle peut subir encore nombre de modifications et peut même n’être jamais adoptée par Tezos. Néanmoins, certaines pistes sont déjà lancées. Par exemple, le fait de vendre des noms de domaine par l’entremise d’enchère publique où les premiers arrivés seront les premiers servis. L’équipe de développeurs a déjà également envisagé des plans de prévention contre le fléau du phishing.

Une politique d’adoption ambitieuse

La démocratisation de Tezos est en marche. Dernièrement, un groupe de développeurs, Clove, a créé un portefeuille dédié qui permet d’envoyer le token XTZ par email.

La vitesse à laquelle un nouvel utilisateur peut démarrer – avec juste une adresse email et un mot de passe – sans avoir à installer des applications ou télécharger des fichiers clés. Cela fait une énorme différence lors de l’intégration de nouveaux membres à la communauté Tezos.

Siga Ragavan, membre de Clove

On peut être circonspect face à une solution qui est loin d’offrir des garanties de sécurité et de confidentialité exigées lors de transactions crypto. Néanmoins, on observe que l’un des actifs numériques les plus populaires du moment, notamment grâce au staking de son jeton sur les plus grands exchanges, inspire une politique d’adoption de masse. Ainsi, rappelons que des clients peuvent s’ils le souhaitent, depuis mai dernier, acheter des XTZ sous forme de cartes prépayées dans des milliers de bureaux de tabac à travers la France. Outre ce partenariat avec la startup Digycode, rappelons aussi celui récemment noué avec Chainlink et sa solution d’oracle décentralisé. Le rapprochement de deux des blockchains les plus performantes de l’année, en terme de capitalisation, va probablement encore accentuer la notoriété du projet et attirer nombre de nouveaux investisseurs.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,144