Cryptomonnaies

Tezos (XTZ) – Entre querelles internes et déclarations choc

10 Avr 2020 - 17:00

Le projet Tezos (XTZ) est l’un des succès de ce début d’année 2020. Mais des querelles intestines pourraient venir mettre à mal cette évolution record. Entre rumeurs et poursuites judiciaires. Quel avenir pour ce projet  innovant et prometteur ?

Il s’agit de l’un des records de ce début d’année. La cryptomonnaie XTZ a connu son ATH le 19 février à $3,91 après avoir multiplié son prix par 2 en quelques semaines seulement. Tezos figure en 11e position des plateformes blockchain. Elle bénéficie d’une communauté enthousiaste. Mais il y a une ombre à ce tableau idyllique.

Le projet Tezos a vu le jour en 2018. Il s’agit d’un projet basé sur un crypto-registre auto-modifiable. C’est-à-dire qu’il est possible d’intervenir dessus pour lui permettre d’évoluer en temps réel. Tout cela repose sur une blockchain sans aucun besoin de ceux qui l’ont créée. Une belle ambition sur le papier, qui est peut-être le nœud du problème.

Un conflit interne

Au centre de ce projet se trouve le couple Arthur et Kathleen Breitman. Leurs relations avec la fondation Tezos ne sont pas au beau fixe depuis de nombreuses années. En cause, un affrontement sur fond de poursuites judiciaires avec son ancien président.

Cela a donné lieu à des déclarations des deux fondateurs laissant penser qu’ils allaient quitter le projet. La communauté s’est immédiatement rendue sur Reddit pour en savoir plus. Et il en ressort une certaine lassitude à l’égard de ces querelles présentées comme inutiles et contre-productives. Mais surtout de cette nécessité de devoir perdre du temps à les confirmer ou les invalider.

La goutte d’eau

Dernièrement, c’est une affirmation surprise de Kathleen Breitman qui vient de secouer la communauté Tezos. Cette dernière est en train de développer un jeu de carte dont le livre blanc indiquait qu’il serait basé sur la solution de blockchain Tezos. Information qu’elle a remis en question sur Reddit il y a quelques jours, à la surprise générale.

Il pourrait s’agir ici de la goutte d’eau faisant déborder un vase déjà bien trop rempli. Comment la communauté peut-elle réagir face à sa fondatrice décidant de ne pas utiliser sa propre technologie pour développer son projet en cours ? Aurait-elle perdu toute confiance en Tezos ? Il serait bon de régler ces histoires avant qu’elles ne portent définitivement préjudice au projet dans son ensemble.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche