Sponsoring

Top 3 des pays qui expérimentent la Monnaie numérique

04 Sep 2020 - 08:30

La Lituanie vient officiellement d’émettre sa Monnaie numérique de banque centrale. Elle devient de ce fait, le premier pays au monde à détenir une Monnaie numérique. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle n’est pas le seul pays à prendre cette décision. 

Cet article sponsorisé vous est proposé par Jonathan Nowak

Un pays d’Asie du Sud-Est exploite déjà une cryptomonnaie digitale de banque centrale. Il s’agit de la Thaïlande. Cela prouve, s’il le fallait encore, qu’en dehors des grosses firmes, certains États ont compris l’utilité de la blockchain en général et des cryptomonnaies en particulier. La France quant à elle, ne se fait pas conter l’histoire. Elle fait partie des États pionniers qui veulent expérimenter la Monnaie numérique.

Avant de vous dévoiler ça, si cela vous intéresse de découvrir nos stratégies qui nous permettent de faire fructifier notre argent en automatique, cliquez sur ce lien : https://www.fructify.io/cadeaux. Inscrivez-vous, pour recevoir gratuitement une série de 5 vidéos gratuites.

Banque de France : Des avancées enregistrées dans l’expérimentation d’une Monnaie numérique

La Banque de France, consciente des multiples avantages qu’offrent les cryptomonnaies a décidé d’expérimenter une monnaie digitale de banque centrale. En effet, l’usage des cryptomonnaies simplifient, accélèrent et sécurisent les transactions bancaires.

Depuis le début de l’année 2020, ce désir émis par la Banque de France se concrétise peu à peu. C’est d’ailleurs ce qui a permis le 14 Mai 2020 de tester avec succès, le recours à une blockchain développée à l’interne. Cette blockchain servira de support pour les transactions de la Monnaie numérique en cours de conception. L’objectif à terme est d’émettre des titres financiers numériques.

image1

Pour mener à bien l’exécution du projet, la Banque de France a voulu s’entourer pour la circonstance des partenaires moulés dans le domaine. C’est ainsi que le 27 Mars 2020, elle a ouvert un appel à candidatures pour expérimenter un euro digitale de banque centrale. Cette nouvelle Monnaie numérique permettra sans doute d’améliorer considérablement les règlements interbancaires.

Le nombre de dossiers reçus prouve à suffisance que les établissements bancaires et financiers manifestent un grand intérêt pour ce projet.

La sélection des partenaires pour la réalisation du projet

L’objectif poursuivi par la Banque de France est de mobiliser les potentialités ouvertes par la technologie. Cela pour identifier des cas concrets d’intégration d’une monnaie digitale de banque centrale dans des procédures innovantes d’échange et de règlement d’actifs financiers tokénisés.

Au-delà de la France, c’est l’Europe toute entière qui mène une réflexion globale sur la mise en place d’une monnaie digitale de banque centrale. Les résultats des expérimentations constituent une contribution significative de la Banque de France dans ce processus.

Aux termes de l’analyse des candidatures reçues dans le cadre de l’appel d’offre pour l’expérimentation d’une Monnaie numérique, 8 prestataires ont été sélectionnés. Il s’agit de :

– Accenture
– Euroclear
– HSBC
– Iznes
– LiquidShare
– ProsperUS
– Seba Bank
– Société Générale – Forge

Les solutions proposées par les candidats retenus permettront :

– D’inventer de nouvelles modalités d’échange d’instruments financiers (hors crypto-actifs) contre monnaie de banque centrale.

– De tester le règlement en monnaie digitale de banque centrale afin d’améliorer les conditions d’exécution des paiements transfrontières.

– De revisiter les modalités de mise à disposition de la monnaie de banque centrale.

La Banque de France travaillera directement avec chaque entreprise retenue afin de réaliser les expérimentations dans un futur proche.

La forte mobilisation autour de cet appel à candidature témoigne de l’intérêt des acteurs de la finance et de la technologie pour cette démarche visant à explorer les apports potentiels d’une monnaie digitale émise par la banque centrale. Cela pour améliorer le fonctionnement des marchés financiers, en particulier les règlements interbancaires.

À l’instar de certaines grandes firmes, les pouvoirs publics investissent aussi dans les cryptomonnaies. Certains États œuvrent sans relâche pour que très prochainement leur Monnaie numérique soit lancée.

La France est en phase avec la révolution technologique qui s’opère actuellement. Elle a d’ailleurs avancé considérablement sur les expérimentations de monnaie digitale de banque centrale. En Octobre 2020, lors du sommet du G20, il sera question de l’adoption d’une règlementation pour encadrer les cryptomonnaies.

Si cela vous intéresse de découvrir nos stratégies qui nous permettent de faire fructifier notre argent en automatique, cliquez sur ce lien : https://www.fructify.io/cadeaux. Inscrivez-vous, pour recevoir gratuitement une série de 5 vidéos gratuites.

La Thaïlande utilise déjà sa Monnaie numérique

Stanislas POGORZELSKI nous informe dans un article qu’en Thaïlande la banque centrale exploite déjà une Monnaie numérique. En effet, cela fait plusieurs années déjà que la Bank of Thaïlande développe un projet de cryptomonnaies de banque centrale. Le quotidien Nation Thaïland a d’ailleurs transcrit un discours de Vachira Arromdee, gouverneur adjoint de cette banque.

image2

Dans ses propos, il a affirmé que l’institution qu’il représente est entrée dans la 3ème phase de son projet d’exploitation de Monnaie numérique. Plusieurs grosses firmes installées sur le sol thaïlandais utilisent déjà cette monnaie digitale de banque centrale. À cause du succès que connaît cette monnaie digitale, la Bank of Thaïlande a décidé de l’étendre aux autres grandes entreprises du pays.

Le but poursuivi par la Bank of Thaïlande est d’utiliser la Monnaie numérique pour faciliter les transactions interbancaires et améliorer l’efficacité de l’infrastructure des marchés financiers thaïlandais.

À partir de septembre 2020, la banque centrale de Thaïlande envisage d’utiliser sa Monnaie numérique pour effectuer les transactions avec la Hong Kong Monetary Authority. Des études complémentaires seront menées avant d’étendre l’utilisation de cette crypto-monnaie au public.

L’utilisation d’une monnaie digitale de banque centrale comporte plusieurs avantages à en croire Vachira Arromdee, gouverneur adjoint de la Bank of Thaïlande. En effet, le recours à la Monnaie numérique supprime l’intervention d’un intermédiaire dans les transactions financières. Par ailleurs, cela réduit drastiquement le coût des transactions. 

On peut affirmer sans ambages que l’emploi des cryptomonnaies confère célérité et sécurité. C’est sans doute pour cette raison que plusieurs banques centrales s’investissent de plus en plus dans la création d’une monnaie digitale.

LB COIN : première Monnaie numérique émise par une banque centrale au monde

La Lituanie a officiellement annoncé la sortie de sa monnaie digitale de banque centrale. Elle devient ainsi le premier pays au monde à opter pour cette solution numérique. Elle devance de ce fait la Chine dans le domaine de la Monnaie numérique étatique.

La Lituanie lance le premier CBDC officiel

La banque centrale chinoise est actuellement à l’étape de tests en ce qui concerne le yuan numérique. Sa sortie ne devrait plus tarder. En principe, elle sera lancée avant la fin de l’année 2020. Facebook a également annoncé la sortie de la v2 de sa Monnaie numérique Libra pour l’année 2020.

La zone euro a donc enregistré la sortie de la première Monnaie numérique de banque centrale dans le monde. Le LBCOIN a été officiellement lancé par la Lituanie qui s’est inspirée de la v1 du Libra, Monnaie numérique de Facebook. Cette version de la cryptomonnaie de Facebook n’a peut-être pas connu un succès fou. Cependant, elle a rendu possible plusieurs initiatives.

Marius Jurgilas, en poste à la banque centrale de Lituanie reconnait l’utilité de la Monnaie numérique. Pour lui, elle est inévitable dans l’économie numérique. LBCOIN permet aux personnes en Lituanie et dans le monde entier de tester de nouvelles technologies dans un environnement hautement sécurisé.

C’est au moment où la Lituanie commémore son accession à l’indépendance que cette Monnaie numérique a vu le jour. Au lancement, 24.000 jetons LBCOIN ont été mis en circulation, associés à 4000 pièces physiques en argent.

C’est donc à juste titre que Vitas Vasiliauskas, de la banque centrale de Lituanie affirme que cette Monnaie numérique sert de pont entre la numismatique classique et les technologies financières en évolution rapide. Il croit fermement que LBCOIN renforcera le rôle de la Lituanie en tant que centre régional des technologies financières.
Selon la banque centrale lituanienne, cette monnaie digitale de banque centrale permettra de tester ce type de monnaie et la technologie blockchain dans son application au quotidien.

Cette ruée des pouvoirs publics vers les cryptomonnaies confirme la prédiction faite au sujet du Bitcoin. Pour profiter d’une éventuelle hausse de sa part dans l’avenir, il faut connaître les étapes à suivre pour investir dans les cryptomonnaies afin d’entretenir convenablement son portefeuille.

Si cela vous intéresse de découvrir nos stratégies qui nous permettent de faire fructifier notre argent en automatique, cliquez sur ce lien : https://www.fructify.io/cadeaux. Inscrivez-vous, pour recevoir gratuitement une série de 5 vidéos gratuites.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche