Ripple aurait tenté de payer Coinbase et Gemini pour être listé sur leurs plateformes

Ces derniers mois, de nombreuses rumeurs annonçant l’intégration prochaine du XRP (Ripple) sur Coinbase avaient affolé la cryptosphère, et la firme avait été obligée de démentir tout ajout.

On en sait désormais un peu plus concernant les relations entre Ripple et Coinbase, qui a toujours refusé d’intégrer le jeton (XRP) du premier à sa plateforme de trading. Ce n’est pas faute d’avoir essayé. L’an dernier, la compagnie aurait proposé de payer des bonus financiers aux sites Gemini et Coinbase, d’après Bloomberg, en relation avec quatre personnes ayant une connaissance directe du sujet, et qui ont demandé à ne pas être identifiées.


Un million de dollars pour Gemini

Un cadre de la société Ripple aurait tenté, fin 2017, de convaincre Gemini d’inscrire le XRP contre un paiement d’un million de dollars, selon plusieurs sources. Cette initiative fait suite à d’autres tentatives de Ripple pour amener Gemini à ajouter le XRP, notamment en essayant de couvrir les coûts inhérents à un tel ajout.

Au cours de discussions préliminaires avec Coinbase l’automne dernier, Ripple aurait fait savoir qu’elle serait prête à lui prêter plus de 100 millions de dollars en XRP pour permettre aux utilisateurs d’échanger l’actif. La firme aurait dit officieusement à Coinbase que cette dernière serait libre de rembourser son prêt en XRP ou en dollars. En choisissant la seconde option, la bourse aurait pu en tirer profit si les jetons avaient pris de la valeur au moment de leur introduction sur la plateforme, comme c’est très souvent le cas. Aucune des deux bourses n’a répondu favorablement à de telles propositions.

La porte-parole de Ripple, Emmalee Kremer, a déclaré que certaines de ces informations étaient inexactes, mais a refusé de préciser les éléments qu’elle contestait. Elle ajoute que « quoi qu’il en soit, Ripple a toujours fait preuve de transparence en mettant l’accent sur la création et la croissance d’un solide écosystème XRP […] Nous voulons que XRP soit l’actif numérique le plus liquide possible pour permettre des paiements plus rapides et moins chers ». Coinbase et Gemini se sont quant à eux refusés à tous commentaires.

Il n’est pas inhabituel de payer pour un listing de ce type. Les coûts vont de 1 million de dollars « pour un jeton raisonnablement considéré, à 3 millions de dollars pour une opportunité d’obtenir rapidement des liquidités », selon l’organisme indépendant Autonomous Research, qui ajoute que les chiffres sont basés sur des conversations avec des acteurs du marché et ne sont pas exacts.

L’ajout du XRP à Coinbase est en réalité peu probable. Le jeton ne respecte en effet pas plusieurs critères dictés par la bourse, qui indique par exemple que « la participation en capital conservée par l’équipe est une participation minoritaire ». Une condition à l’opposée de Ripple.


d’après bloomberg

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

Dans le même thème

Advertisment ad adsense adlogger