Cryptomonnaies

Une grande banque européenne se lance dans la crypto

08 Déc 2020 - 14:51

La deuxième plus grande banque d’Espagne, la BBVA, a décidé de prendre le tournant des cryptos. Elle va proposer à ses clients des services d’achat et de garde dès le mois prochain, mais en opérant à partir du territoire suisse à la réglementation plus favorable.

Une banque espagnole se lance dans la crypto

Alors que les régulateurs s’échinent à vouloir réguler les cryptomonnaies, ils ne semblent pas effrayer les incursions de plus en plus nombreuses des institutionnels dans le secteur. Au premier rang de ces nouveaux entrants, on compte les banques commerciales qui se pressent les unes après les autres sur ce marché trop prometteur pour être négligé. La dernière en date est BVA, 840 milliards de dollars d’actifs au compteur. C’est le site Coindesk qui a délivré les détails de l’offre de ce nouvel acteur.

L’initiative qui sera déployée à l’échelle européenne, devrait être active à partir de janvier 2021 si toutes les démarches effectuées auprès du régulateur suisse (la FINMA) sont bouclées. L’offre ne portera pas uniquement sur des produits dérivés mais concernera tout autant un service de trading que de garde crypto. A cet égard, il semblerait que BBVA utilise la même solution de sécurité militaire que la filiale suisse de la banque russe Gazprombank qui vient également de lancer un service Bitcoin.

La banque espagnole n’est pas novice en matière de technologie blockchain. Elle a déjà combiné registre distribué public et privé pour opérer des transactions en 2018.

Des banques de plus en plus engagées sur le secteur des cryptos

Si on recense de plus en plus de banques privées sur le territoire helvétique qui se positionnent sur le marché des cryptomonnaies, les portes pourraient s’ouvrir en grand avec la dernière initiative de la Bourse suisse SIX. En effet, elle a l’intention de lancer un nouveau service qui permettrait à toutes les structures bancaires du pays d’offrir à leurs clients un accès aux actifs numériques dès l’année prochaine. Peu d’informations ont pour le moment été divulguées mais l’affaire rondement menée pourrait être effective dès l’année prochaine. Rappelons à cet égard que les banques nationales américaines ont déjà l’autorisation de stocker les clés privées de leurs clients.

Ailleurs, et sur un mode tout aussi discret, il semblerait qu’une banque française, BNP Paribas, se préparerait à fournir le même type de service. En Allemagne, c’est une banque privée, Hauck & Aufhäuser, qui a annoncé le lancement de son premier fonds crypto pour investisseurs « qualifiés » au 1er janvier.

La liste s’allonge presque de semaine en semaine. Preuve supplémentaire d’une institutionnalisation des cryptomonnaies qui pourrait donner du fil à retordre aux régulateurs soucieux de limiter leur expansion. Enfin, peut-être pas tant que ça. Leur cible, ce sont les petits investisseurs particuliers, autonomes dans leur démarche. Ils peuvent aisément les brimer tout en laissant prospérer la manne crypto pour les acteurs intégrés au circuit traditionnel.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche