Payer en cryptomonnaies sur un grand site d’e-commerce suisse ? C’est désormais possible

Les clients de Digitec Galaxus peuvent désormais acheter n'importe quel bien sur la plateforme en utilisant des cryptoactifs.

Le site internet Watson révèle qu’environ 2,7 millions d’articles peuvent être payés en utilisant six coins virtuels dont le Bitcoin (BTC) et l’Ethereum (ETH). Compte tenu de la popularité de l’entreprise, l’adoption de ces tokens favorisera sans doute l’acceptation de la cryptographie à travers la Suisse et même au-delà de ses frontières. La société admet cependant qu'elle le fait principalement pour marquer des points auprès des jeunes et des technophiles en se positionnant comme une entreprise tournée vers l'avenir.

Les autorités suisses avaient déjà rendu possible l’achat de tickets de train des chemins de fer fédéraux (CFF) avec BTC. Source de l’image : pixabay

Les autorités suisses avaient déjà rendu possible l’achat de tickets de train des chemins de fer fédéraux (CFF) avec BTC. Source de l’image : pixabay

La nouvelle option de paiement ne sera disponible que pour les clients suisses dans un premier temps. Si l'initiative est couronnée de succès, l'entreprise étendra l'option aux clients allemands. Ce cap franchi par le leader de commerce en ligne pourrait encourager ses concurrents à emboîter le pas sous peu. Soulignons que la Suisse est un terrain fertile pour les devises cryptographiques. En effet, cette annonce n’est pas sans faire penser à la collaboration de la CFF avec Sweepay, une entreprise basée à Zoug, qui avait permis l’achat de tickets de train avec des BTC.

Digitec Galaxus s’est bien entouré pour la réalisation du projet

L'adoption de Bitcoin s'inscrit dans le cadre d'un projet pilote en collaboration avec Datatrans AG, un spécialiste suisse du paiement en ligne. Source de l’image : pixabay

L'adoption de Bitcoin s'inscrit dans le cadre d'un projet pilote en collaboration avec Datatrans AG, un spécialiste suisse du paiement en ligne. Source de l’image : pixabay

L'option de paiement Bitcoin adoptée par Digitec Galaxus provient d'une équipe d'ingénieurs logiciels de la Team Spectre. Les transactions faisant appel aux cryptos seront quant à elles traitées par Coinify, une start-up danoise spécialisée dans la fintech. Coinify convertirait les paiements cryptographiques en paiements faits en temps réel, protégeant ainsi les commerçants de la volatilité notoire des monnaies virtuelles. Digitec Galaxus affirme avoir tenu compte de la fluctuation des prix des cryptodevise en utilisant un taux de change fixe qui changera à tous les 15 minutes. La société ne détiendra pas elle-même de devise cryptographique, mais elle permettra néanmoins à ses clients de les dépenser sans entrave. Le cofondateur de Digitec, Oliver Herren dit que : « Les tokens virtuels sont fascinants et ils pourraient devenir un moyen de paiement pertinent dans l’e-commerce. Nous aimerions soutenir ce développement ».

Digitec ne veut pas forcément être un porte-drapeau des cryptomonnaies

Oliver Herren souhaite tester l’intégration des cryptos. Le dirigeant de Digitec Galaxus déclare : « Les transactions sont beaucoup plus coûteuses et plus lentes que les méthodes de paiement traditionnelles ... Mais peut-être que je n’ai pas investi assez de temps et donc trop peu compris le fonctionnement de l'écosystème de la blockchain », ajoute-t-il. Sa déclaration fait suite à une phase de correction baissière de 14 mois sur le marché de la cryptographie.

Les nouvelles baisses ont inévitablement détourné la communauté des commerçants de l'adoption des cryptos comme moyens de paiement. En juin 2018, le portail de voyage Expedia a discrètement retiré le bitcoin de sa plateforme. En mars de la même année, Reddit a cessé d'accepter les coins pour ses plans d'adhésion Gold.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

51 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger