Bitcoin

Un important assureur suisse accepte BTC et ETH

01 Sep 2020 - 12:39

L’assurance maladie Atupri Health Insurance est le premier assureur suisse à offrir la possibilité à ses adhérents d’utiliser Bitcoin ou Ether comme moyen de paiement.

Un partenaire solide : Bitcoin Suisse

Atupri Health Insurance est soutenu dans sa démarche par la crypto-banque Bitcoin Suisse. La structure, qui vient de fêter ses sept ans d’existence, propose un panel de services relatif aux crypto-actifs. Trading et conservation mais aussi jalonnement de tokens (XTZ, ATOM DOT…), tokenisation sur mesure, prêts garantis sur cryptos et propose une application marchande pour faciliter et sécuriser le paiement en actifs numériques. C’est ce dernier aspect qui a bien sûr retenu l’attention d’Atupri Health Insurance. Grâce à ce service dédié, ses 200 000 clients pourront, s’ils le souhaitent, réaliser des paiements en utilisant les deux premières cryptos par capitalisation.

Notre gamme se caractérise par un haut degré de personnalisation. Nos clients sont libres de choisir le mode de paiement qu’ils veulent à tout moment. En tant que pionniers du numérique dans le secteur de la santé, nous anticipons les tendances sociales. Nous proposons donc des solutions d’assurance avec des perspectives à long terme. La technologie blockchain et l’utilisation associée des crypto-monnaies deviendront de plus en plus importantes. En conséquence, nous voulons offrir les structures nécessaires à nos assurés. « 

Caroline Meli, responsable du marketing et des ventes chez Atupri

Une Suisse toujours pionnière

Dans le protocole mis en place par Bitcoin Suisse, les sociétés, en l’occurrence ici Atupri, ne détiennent pas elles-mêmes les actifs numériques. Elles reçoivent simplement des règlements en fiat, en ce cas le franc suisse (CHF), puisque le Bitcoin ou l’Ether aura été préalablement converti par l’intermédiaire financier réglementé. La compagnie d’assurance demandera juste à ses clients de payer les frais de transaction.

La fluidité de la démarche, qui s’accomplit en quelques clics sur le site de l’assurance, pourrait effectivement attirer les clients déjà sensibilisés à la crypto. Et, on sait qu’en Suisse, un certain nombre de résidents y sont plus familiers qu’ailleurs. En effet, le pays a su très vite prendre le virage de la finance numérique. Et, sans évoquer une fois de plus la Crypto Valley de Zoug, quelque peu malmenée par la crise économico-sanitaire de ces derniers mois, on ne compte plus les initiatives innovantes de notre voisin à côté duquel les autres pays de la vieille Europe font pâle figure. Il faut dire que le gouvernement fédéral sait y mettre du sien et est souvent très réactif pour adapter le cadre législatif à cet écosystème en constante évolution. Il vient d’ailleurs de modifier une douzaine de lois pour lever les obstacles juridiques à l’essor des entreprises blockchain.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche