Cryptomonnaies

Un milliardaire de plus opère une volte-face crypto

11 Avr 2022 - 18:56

David Rubenstein, cofondateur de la société de capital-investissement Carlyle Group et figurant dans le classement Forbes 400 des américains les plus riches, vient, comme d’autres de ses compagnons de fortune, d’accomplir un virage à 180° en faveur des cryptos.

Le milliardaire David Rubenstein se tourne vers la crypto

Classé 261ème avec une fortune estimée à plus de 4 milliards de dollars, David Rubenstein n’était pas jusqu’à présent connu pour être un amateur de cryptomonnaies. Moins incisif qu’un Jamie Dimon, PDG de la banque JPMorgan, qui a longtemps professé un mépris pour le bitcoin avant de se faire le défenseur de la finance décentralisée (DeFi) dans une lettre récente aux actionnaires de l’institution, il a néanmoins, de son propre aveu, longtemps été sceptique sur ce type d’actifs.

La raison de ses doutes tenait au fait qu’il ne voyait pas de sous-jacents à bitcoin ou ether. Mais il en est a priori revenu, constatant lors d’un épisode du podcast Invest Like the Best que les jeunes doivent aussi penser « qu’il n’y a pas beaucoup de sous-jacents au dollar, à l’euro ou à d’autres devises ».

Il n’a cependant pas investi directement dans ces nouvelles pépites à la manière du légendaire investisseur Bill Miller qui détient plus de 50% de son portefeuille en bitcoins.

Bitcoin

Le légendaire investisseur Bill Miller alloue 50% de son portefeuille personnel à Bitcoin

Nathalie E. - 11 Jan 2022 - 07:28

Bill Miller, dont la gestion intelligente de l’investissement a été [...]

Lire la suite >>

Je n’ai pas acheté de cryptomonnaies, mais j’ai acheté des entreprises en lien avec l’industrie, car je pense que le génie est sorti de la bouteille, et je ne pense pas que l’industrie va disparaître de sitôt.

L’agression russe en Ukraine vient aussi conforter son biais désormais positif à l’égard des cryptos.

Si vous êtes en Ukraine ou en Russie (…) avoir des cryptomonnaies vous permet probablement de vous sentir dans la mesure où vous avez quelque chose qui échappe au contrôle du gouvernement. 

Le club de plus en ouvert des milliardaires se tournant vers Bitcoin & Co

Depuis Warren Buffet et son fameux « mort-aux-rats au carré » pour qualifier le marché du bitcoin en 2018, de l’eau a coulé sous les ponts, et les cryptos ont afflué dans la poche de milliardaires n’écoutant visiblement pas l’oracle d’Omaha. Investisseur précoce, Ricardo Salinas Pliego, troisième fortune du Mexique, s’en est fait le chantre. Son profil twitter l’indique éloquemment : « Empresario mexicano y #Bitcoin holder », tout comme ses messages fréquents qui encouragent son million de followers à en acquérir.

Une incitation portée notamment par le contexte d’inflation galopante qui a poussé d’autres milliardaires à emprunter la même voie. Ainsi Thomas Peterffy, pesant 20 milliards de dollars, encourage maintenant le plongeon dans les cryptos après une période de grande méfiance. Aujourd’hui, il recommande d’y consacrer 2% à 3% de son portefeuille  au cas où la monnaie fiduciaire « irait en enfer « . Il en possède lui-même et sa société Interactive Brokers Group offre à ses clients la possibilité d’en négocier. 

Bitcoin actif de couverture contre l’inflation

Ray Dalio, investisseur et gestionnaire de fonds spéculatifs pesant à peu-près le même poids en dollars, a également révélé qu’il détenait du bitcoin et de l’ether dans son portefeuille. Et ce, alors qu’il se déclarait encore, il n’y a pas si longtemps,  sceptique par rapport à une cryptomonnaie susceptible de disparaître avec l’apparition des monnaies numériques d’Etat. Le fondateur de Bridgewater Associates considère désormais les cryptos comme une monnaie alternative dans un monde où « l’argent est une poubelle » et où l’inflation érode le pouvoir d’achat.

Quant à Paul Tudor Jones, avec une fortune s’élevant à plus de 7 milliards de dollars, son choix de bitcoin comme actif de couverture contre l’inflation, remonte à mai 2020. Juste un peu avant le retournement radical du désormais célèbre évangéliste Bitcoin Michael Saylor. Audacieux ou fou, l’entrepreneur a transformé sa société de surveillance logicielle MicroStrategy en une sorte d’ETF Bitcoin. Refusant de voir la trésorerie de son entreprise ou ses avoirs propres en dollars « fondre comme un glaçon », il accumule inlassablement de l’or numérique. Sa fortune s’élèverait aujourd’hui à 1,8 milliards de dollars.

Il y a fort à parier que le mouvement va s’accélérer d’autant que des infrastructures ad hoc (OTC Trading) se mettent en place pour accueillir les investissements monumentaux sur le marché des cryptomonnaies.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche