Cryptomonnaies

Un réseau criminel a volé plus d’un milliard d’euros qu’il blanchissait avec les crypto-monnaies

29 Mar 2018 - 21:44

L’existence d’un véritable réseau criminel international spécialisé dans le vol des banques vient d’être dévoilé par Europol, qui a arrêté le cerveau de l’affaire ainsi que 3 auteurs de ces actes. La particularité de ce groupe est qu’il a procédé au blanchiment de cet argent avec les crypto-monnaies.

C’est l’Agence de l’Union européenne pour la coopération policière aussi nommée Europol qui a fait cette annonce. Ce réseau criminel spécialisé en cybercriminalité était à l’œuvre des logiciels malveillants Carbanak et Cobalt et ciblait exclusivement des banques. L’affaire a été soutenue par le FBI, les autorités roumaines, biélorusses, moldaves et taïwanaises ainsi que par des sociétés de cyber sécurité privées.

La méthode utilisée était toujours la même mais celle-ci fonctionnait très bien ; les hackers envoyaient des emails d’hameçonnage contenant l’un des logiciels malveillants en pièce jointe aux employés de diverses banques.

Lorsque ces pièces jointes étaient téléchargées, les logiciels malveillants permettaient aux hackers de diriger à distance les ordinateurs des compagnies leur donnant accès au réseau bancaire interne et infectant les serveurs contrôlant les guichets automatiques. Ils ont ainsi pu opérer dans 40 pays pour un total de plus d’un milliard de dollars de pertes pour les banques.

L’argent obtenu illégalement par ce réseau criminel était ensuite transféré dans les crypto-monnaies puis récupéré via un système de cartes prépayées liées à divers portefeuilles de crypto-monnaie. Heureusement, la personne à la tête de ce réseau de pirates a fini par être interpelée.

La police a saisi les comptes bancaires de Denis K, cerveau présumé ainsi que de 3 autres membres de ce réseau, originaires de Russie et d’Ukraine. La police a par ailleurs saisi des comptes bancaires, des bijoux et des voitures de luxe durant le raid. L’enquête a permis de mettre à jour pas moins de 15 000 bitcoins amassés après le transfert de dollars volés. De plus, ce réseau avait mis en place un vaste système d’exploitation du bitcoin comme moyen de blanchiment d’argent.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche