Régulation

Un yuan numérique presque inoffensif…

16 Déc 2020 - 12:51

La Chine se veut rassurante quant à l’émission prochaine de son yuan numérique. Un ancien gouverneur de la banque centrale affirme qu’il sera avant tout un outil destiné aux paiements transfrontaliers et aux investissements.

Le yuan 2.0 n’est pas une menace

L’épouvantail Libra continue de hanter les esprits. Du moins ceux des dignitaires chinois qui ont à coeur de ne pas reproduire les erreurs du géant américain qui a dû réviser largement sa copie après avoir été la cible d’un tir groupé des régulateurs mondiaux. Dernièrement, c’est un ancien gouverneur de la banque populaire de Chine (PBoC) qui s’y est collé. Zhou Xiaochuan, lors du forum financier de Shanghai, a en effet pris soin d’éloigner le spectre d’une monnaie numérique dévoreuse de devises souveraines. Le RMB version 2.0 en deviendrait presque inoffensif.

Si vous êtes prêt à l’utiliser, le yuan peut être utilisé pour le commerce et l’investissement […] Mais nous ne sommes pas comme la Balance et nous n’avons pas l’ambition de remplacer les devises existantes. »

Une stratégie de communication démentie par la technologie

Sauf que le discours officiel a beau ripoliné les objectifs du DCEP (Digital Currency Electronic payment) selon l’appellation officielle, il ne peut dissimuler complètement ses ambitions expansionnistes. En évoquant les avantages technologiques de la CBDC (Central Bank Digital Currency) chinoise, Zhou Xiaochuan a insisté sur les conversions en temps réel que le yuan numérique permettra.

En d’autres termes, il sera possible d’échanger n’importe quelle monnaie fiduciaire contre la future pépite de Pékin. Un objectif qui n’est pas loin de rappeler celui de LIbra première mouture. Un stablecoin adossé à des monnaies fiat et échangeable contre elles instantanément. Rappelons d’ailleurs à cet effet que l’un des arguments de Zuckerberg pour vendre son projet, était justement de contrer l’avancée de la Chine en matière de monnaie numérique. Les temps changent et l’ennemi visiblement change de camp.

Pas sûr que cela soit susceptible de rassurer les autres nations à la traîne dans leur conception de CBDC. D’autant, qu’il est difficile d’oublier l’objectif clairement formulé par XI Jinping. Faire du yuan 2.0 la nouvelle monnaie de réserve internationale.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche