Une première entreprise cotée intègre Ether à sa trésorerie

 Une première entreprise cotée intègre Ether à sa trésorerie

La société de technologie chinoise Meitu vient d’annoncer qu’elle avait converti plus de 22 millions de dollars en Ether (ETH), devenant la première entreprise publique à l’intégrer à sa trésorerie.

Meitu acquiert 15 000 ETH

La société de logiciels et d’applications de médias sociaux cotée à la Bourse de Hong Kong, dont l’application de retouche photographique est très populaire auprès des milleniaux chinois a révélé avoir converti 40 millions de dollars en cryptomonnaies. Plus précisément, selon le communiqué publié par ses soins, Meitu détiendrait désormais 15 000 ETH pour une valeur approximative de 22,1 millions de dollars. Elle aurait également fait l’acquisition de 379 BTC pour un montant de 17,9 millions de dollars. Elle a justifié ce dernier achat en avançant les arguments désormais habituels quant à la détention de la doyenne des cryptos par les entreprises.

Le Bitcoin possède plusieurs caractéristiques qui lui permettent d’être une bonne réserve de valeur. De plus, le BTC a le potentiel d’agir comme une couverture efficace contre la dépréciation des monnaies fiduciaires due à l’augmentation de la masse monétaire par les banques centrales dans le monde. »

communiqué de Meitu

En revanche, son achat d’Ethers repose sur d’autres objectifs.

Le Groupe évalue actuellement la faisabilité d’intégrer les technologies blockchain à ses différentes activités à l’étranger… l’Ether acheté deviendrait la réserve de gaz que les DApps potentielles du Groupe pourraient consommer à l’avenir.»

communiqué de Meitu

Le pari technologique de Meitu

Autrement dit, la société compte visiblement intégrer des applications basées sur Ethereum et dans cette optique, elle anticipe sur ses besoins en matière de fonctionnement. En accumulant de l’Ether, elle pourra faire face à la nécessité d’approvisionner les protocoles avec un capital de jetons déjà pourvu.

Cette initiative, la première du genre, est un signal positif pour l’écosystème Ethereum. En effet, elle témoigne d’un intérêt pour les applications décentralisées qui sortent du cercle fermé des entreprises spécialisées.

Au même titre que le Bitcoin, l’Ether représente donc une stratégie d’avenir. Mais si le premier est considéré comme une réserve de valeur susceptible de préserver le capital d’une entreprise, le second lui est davantage envisagé pour sa valeur fonctionnelle, combustible incontournable à un pari technologique. Pari qui va bouleverser l’économie numérique mondiale en réinventant la manière dont les applications automatisées de tout type vont s’exécuter. Mais un pari encore plus risqué que le Bitcoin car sa transition technologique est en cours – le passage à la version 2.0 – et que l’échec est toujours possible.

Néanmoins l’initiative de la société a été appréciée si on en croit l’augmentation du prix de son action qui a progressé de plus de 14% suite à la nouvelle.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,688