Uniswap échoue à valider son premier vote de gouvernance

 Uniswap échoue à valider son premier vote de gouvernance

Les détenteurs du token UNI de l’exchange décentralisé Uniswap étaient appelés à voter pour approuver ou pas la réduction du nombre de jetons nécessaire à l’établissement d’un consensus. Ironie du sort : la consultation a échoué, la quantité d’Uni étant insuffisante pour valider le résultat.

Un échec malgré un plébiscite grimpant à 98%

Les tokens de gouvernance des protocoles DeFi ont une fonction essentielle : permettre la décentralisation des orientations présidant à leur évolution. Aussi, c’est en toute logique, que les détenteurs de jetons Uni ont été invités à participer à leur premier vote de gouvernance.

Il s’agissait pour eux de décider si le seuil du nombre de tokens, 40 millions à ce jour, devait être abaissé pour qu’une proposition soumise soit acceptée. Or, ce ne sont que 39 596 759 votes « pour » qui ont été recueillis (696 857 votes « contre »). Un seuil insuffisant au regard des règles en vigueur malgré un plébiscite écrasant de l’ordre de 98%. Un petit écart de 1% qui souligne d’autant plus le bien fondé de la proposition qui a été lancée.

En effet, celle-ci préconise de ramener le seuil de 40 à 30 millions d’UNI. Elle suggère aussi de réduire le nombre de jetons requis pour faire des propositions. Concrètement, passer de 10 millions d’UNI (soit la coquette somme de 30 millions de dollars) à 3 millions d’UNI. Une modification essentielle aux yeux de la communauté qui pointe un système moins décentralisé qu’annoncé. Le fournisseur d’analyse en chaîne Glassnode ayant signalé que l’échange centralisé Binance détenait suffisamment de jetons ( 26 millions) pour faire peser une différence significative dans le résultat d’un vote de proposition.

Une adhésion massive et des questions

Or, ce premier vote à l’initiative de la société Dharma est aussi sujet à controverse. En effet, la plupart des UNI favorables à la proposition (trois adresses majoritairement !) sont venus d’elle et de Gauntlet, la société qui a soutenu Dharma dans sa proposition. Ainsi, et même si elle se déclare déçue par l’issue du scrutin, elle tempère ce semi-échec. Tout ne serait pas à jeter dans cette initiative qui se solde un peu piteusement puisque cette première consultation a incité les utilisateurs à déléguer davantage leurs votes : 74 millions d’UNI l’ont été contre 47 millions au moment où la proposition avait été publiée. Point positif sans doute mais qui n’efface pas les doutes sur le système de gouvernance d’Uniswap.

Ce vote est révélateur d’un renforcement du pouvoir de quelques adresses qui détiennent la majorité des jetons UNI. Certes, les protocoles DeFi en sont encore au stade expérimental. Mais Uniswap étant le plus important de tous – il est devenu le premier à dépasser le cap des deux millards de dollars en termes de valeur totale verrouillée (TVL) – il devrait, dans l’idéal, montrer la voie. Notamment dans le domaine de la décentralisation. Pour le moment, on en est loin. On observe surtout des baleines aux commandes profitant des failles béantes d’une gouvernance naissante déficiente.

Nathalie E.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,182