Uniswap – Vers une hémorragie de 1,1 milliard de dollars la semaine prochaine ?

 Uniswap – Vers une hémorragie de 1,1 milliard de dollars la semaine prochaine ?

La plateforme Uniswap (UNI) figure incontestablement dans le top des succès crypto de cette année 2020. Elle s’est imposée en tête des plateformes décentralisées (DEX) depuis son explosion sur fond de bulle de la DeFi. Une position qu’elle maintient et qu’elle confirme malgré le ralentissement – très relatif – de ce marché. Mais qui ne l’exonère pas de certains problèmes en relation à sa communauté visiblement plus portée sur les profits que sur le développement du projet. Ce qui pourrait lui coûter cher !

Le constat est simple et rappel le fonctionnement de notre société. Donner quelque chose gratuitement ne permet pas de s’assurer l’engagement des bénéficiaires dans son projet. Même s’il s’agit d’un airdrop sans précédent de plus de 3000$ quelques heures seulement après sa distribution et à destination de 250 000 adresses. Car la plupart des investisseurs ne jugent un placement qu’à la hauteur des fonds qu’ils y ont engagés. Et ce qui n’a rien coûté n’a pas de valeur et encore moins celle d’engagement.

Une réalité qui remet sur le devant de la scène l’absence de prise en compte du fonctionnement interne de l’univers des cryptomonnaies. Une idéologie avant d’être un placement, qui nécessite de s’investir autant financièrement que personnellement. Et de le faire en toute conscience et responsabilité individuelle. Car le modèle décentralisé de tous ces projets a tout autant besoin de ces deux carburants pour pouvoir continuer à avancer

Uniswap et ses problèmes de gouvernance

Un fait auquel se heurte très clairement la plateforme Uniswap. Cette dernière ne cesse de lancer des consultations à destination de sa communauté qui finissent inlassablement pas échouer, faute de participants. Cela même s’il est question de la mise en place d’un second airdrop de 5 millions de jetons UNI, soit quelque 11,6 millions de dollars. C’est tout dire ! 

Il ne manquait pourtant qu’un peu plus de 2 millions de voix, soit à peine 5% de votants. Mais cela a suffi à ne pas pouvoir obtenir le quorum nécessaire à la validation d’un résultat pourtant plébiscité à plus de 97%. Les 3% restants affirmaient que cette décision allait précipiter le cours du jeton UNI à la baisse. Un problème qui n’a visiblement pas trouvé de résolution effective, même avec l’échec de ce referendum.

Tout cela permet de mettre en évidence l’importance du principe de gouvernance. En particulier dans l’univers de la DeFi et de ses protocoles financiers censés reposer sur une décentralisation effective

Et le reproche fait à certains de ne pas assez en être se heurte à la réalité d’une possible absence d’implication de la communauté supposée prendre le relais. Ce qui fait apparaître le spectre d’une paralysie problématique dans le processus de prise de décisions et au final dans l’évolution même dudit projet.

Uniswap lance un appel communautaire

Une situation qui est à l’origine du premier appel communautaire lancé par la plateforme Uniswap. Cela sous la forme d’une réunion virtuelle organisée durant la nuit dernière. Le tout afin de discuter de la question sensible de la poursuite – ou non – du farming de jetons UNI dans certains de ses pools de liquidités.

Il s’agit de quatre pools différentes (UNI/USDT, UNI/USDC, UNI/DAI et UNI/WBTC) qui permettent aux liquidity providers (LP) de gagner des jetons UNI en échange du dépôt de leurs fonds. Une offre de liquidity mining qui doit prendre fin ce 17 novembre, comme cela avait été initialement spécifié lors de l’airdrop de jetons UNI du 17 septembre.

« Un premier programme de liquidity mining sera mis en service le 18 septembre 2020 à minuit UTC. Ce programme initial se déroulera jusqu’au 17 novembre 2020 à minuit UTC. » – Uniswap

Un système très rentable qui rapporte l’équivalent de 583 333 UNI par semaine et par pool (2,2 millions de dollars actuellement). Et qui a été à l’origine de l’explosion de la valeur totale bloquée (TVL) dans le protocole Uniswap. Ce dernier ayant bondi de 400% en quelques jours pour se positionner en tête des acteurs de la DeFi.

Valeur totale bloquée dans Uniswap (UNI)

Une position que la plateforme Uniswap occupe encore. Cela avec une TVL qui dépasse les 3 milliards de dollars et une dominance qui s’établit à 21,97% au moment de la rédaction de cet article. Mais il se pourrait que tout cela change dans les jours à venir.

Quelles conséquences pour Uniswap et UNI ?

Car aucune décision n’a encore une fois réussi à être prise lors de cet appel communautaire. Ce qui fait que la prolongation de cette offre de liquidity mining a de fortes chances de s’interrompre en début de semaine prochaine. Cela même si l’on croît aux licornes ! 

Une actualité qui est à l’origine de craintes de la part des détenteurs de jetons UNI. Car cela va très certainement entraîner une forte volatilité de son cours au moins sur le court terme. En particulier du fait de la revente possible de ces derniers par les liquidity providers déchus. 

Mais la conséquence la plus grave pourrait être le retrait très probable d’une bonne partie des fonds disponibles dans les pools de liquidité qui bénéficiaient jusque là de cette offre. Cela afin de leur permettre de nager dans des eaux plus rentables. Ce qui est le sport de prédilection des Yield Farmers de la DeFi. Mais qui pourrait voir Uniswap redescendre durablement dans le classement. Surtout si cette hémorragie programmée atteint l’estimation de 1,1 milliard de dollars que certains analystes avancent.

Hugh B.

Hugh B.

Passionné par l'univers des cryptomonnaies. J'attache une grande importance à la vulgarisation pour rendre les choses compréhensibles et accessibles à tous. Mes articles ne sont en aucun cas des conseils financiers. DYOR !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1,183