Cryptomonnaies

USA – Démocrates et républicains s’accordent : les cryptomonnaies sont l’avenir de la finance

05 Nov 2022 - 09:30

L’adoption des cryptomonnaies commence à se répandre comme une traînée de poudre. Au point de voir des personnes jusque là réfractaires ou indifférentes commencer à se poser la question d’y investir. Un mouvement visiblement accéléré par la crise économique actuelle et son inflation galopante. Et une attirance qui ne connaît pas les frontières politiques, si l’on en croit la dernière étude de The Harris Poll commandée par Grayscale.

L’interrogation est sur de nombreuses lèvres, les cryptomonnaies vont elles bénéficier – voire même profiter – de la crise économique actuelle ? Une question qui ne sera pas « vite répondue ». Mais une éventualité qui serait tout de même censée correspondre au caractère décentralisé et résistant à la censure de ces dernières. Mais peut-être dans un monde où la majorité de ses investisseurs n’en font pas de simples actifs financiers comme d’autres.

Quoi qu’il en soit, la question d’investir dans ce secteur commence à déborder des frontières de la zone crypto. Avec des structures institutionnelles en train de tenter de trouver le meilleur angle d’approche pour pouvoir y jouer sans rien risquer. Et « le plus grand gestionnaire d’actifs en devises numériques au monde, » Grayscale, qui interroge les américains sur « la façon dont (ils) perçoivent l’état de l’économie et de la cryptomonnaie dans le contexte des élections américaines de 2022″. Tout un programme (politique).

Cryptomonnaies

Top 5 des pays les plus crypto-friendly du monde

Hugh B. - 18 Oct 2022 - 12:00

Le traitement réservé aux cryptomonnaies est radicalement différent [...]

Lire la suite >>

Grayscale – Mesurer l’enthousiasme pour les cryptomonnaies

Parfois l’horizon du secteur des cryptomonnaies peut paraître ombrageux, si on l’observe trop souvent du point de vue des instances de régulation. Mais un simple changement de point de vue peut permettre de revenir dans la lumière, dès qu’il s’agit de regarder cette économie numérique sous l’angle de ses utilisateurs. Ces derniers de plus en plus nombreux à plonger dans le bain, avec des implications bien différentes suivant la partie du globe concernée. Mais au final un constat unique : les cryptomonnaies deviennent une option envisagée et envisageable par un nombre toujours plus important de personnes.

Un fait une nouvelle fois mis en lumière suite à la récente étude menée par la société spécialisée dans l’étude de marché The Harris Poll. Cela pour le compte de Grayscale, visiblement désireux de connaître la tendance sur le territoire des États-Unis en pleine période d’élections de mi-mandat. Avec une enquête qui « révèle l’opportunité pour les conseillers financiers d’embrasser l’enthousiasme profond des investisseurs jeunes et divers pour la cryptomonnaie« , selon les termes de son communiqué de presse.

« Alors que nous approchons des élections de mi-mandat, les électeurs américains envisagent l’intersection de la cryptomonnaie, de la finance traditionnelle et de l’état de l’économie. Cette enquête renforce le fait que la crypto continue de générer un intérêt et un engagement diversifiés et traditionnels des investisseurs.« 

Michael Sonnenshein, PDG de Grayscale

Cryptomonnaies – L’avenir de la finance

Et le principal point qui se dégage de cette enquête est le fait que 53% des américains interrogés conviennent que « les cryptomonnaies sont l’avenir de la finance ». Sachant que dans le même tempss 49% des personnes interrogées déclarent en connaître tout simplement l’existence. Avec, sans grande surprise, une proportion bien plus importante dans les rangs des jeunes générations (70% des 18-34 ans et 62% des 35-44 ans). Mais également une « familiarité plus élevée » parmi les populations classées comme « minorités ». Avec 60% chez les noirs américains et 62% pour les hispaniques. Alors que cela ne semble concerner que 43% des « américains blancs ».

Finance Décentralisée (DeFi)

DeFi - Un domaine aux "énormes opportunités" selon cette sénatrice australienne

Hugh B. - 22 Nov 2021 - 15:22

Le secteur de la DeFi peut parfois sembler un peu lointain face à la folie [...]

Lire la suite >>

« L’intérêt pour la cryptomonnaie semble se traduire par son adoption, en particulier parmi les investisseurs jeunes et diversifiés. Environ un tiers des Américains noirs (34%) et hispaniques (32%), ainsi que ceux de moins de 45 ans (37%), affirment que l’inflation et le climat économique actuel les ont rendus plus intéressés par la cryptomonnaie. Près d’un tiers des Américains noirs (30%) et hispaniques (32%), ainsi que ceux de moins de 45 ans (33%), possèdent déjà une cryptomonnaie. »

Grayscale

Et cette adoption ne semble pas non plus connaître de frontières politiques. En effet, au sein de cette majorité d’américains considérant que les cryptomonnaies sont l’avenir de sa finance se trouvent 59% de démocrates et 52% de républicains. Avec une part de 44% de ces derniers qui « pensent avoir de la crypto dans leur portefeuille d’investissement à l’avenir ».

Cryptomonnaies – Une réglementation axée sur le consommateur

Mais dans le même temps, cette enquête révèle que bon nombre de ces investisseurs potentiels sont encore méfiants vis-à-vis de la politique du gouvernement menée dans le secteur des cryptomonnaies. Au point de voir 81% d’entre eux estimer « qu’il devrait y avoir une réglementation plus claire de l’industrie de la cryptomonnaie, dont 88% des démocrates et 77% des républicains ». Avec dans la très grande majorité des cas (plus de 80% pour les deux camps) « une approche axée sur le consommateur en matière de réglementation« , permettant à ces derniers « (et non au gouvernement) de décider comment investir dans les cryptomonnaies. »

Régulation

Vitalik Buterin - L'écosystème crypto a encore "besoin de temps pour mûrir"

Hugh B. - 31 Oct 2022 - 10:30

Le débat sur une adoption des cryptomonnaies qui devra passer par la case [...]

Lire la suite >>

Il semble donc que l’adoption des cryptomonnaies soit devenue une question très tendance, quel que soit le milieu concerné. Mais également que ce soit la réglementation de ce secteur qui s’impose comme le principal obstacle à ce mouvement de fond, devant les risques financiers et la forte volatilité. Un constat qui démontre que les instances de régulation sont bien plus là pour empêcher que pour « protéger les investisseurs ». Mais est-ce véritablement une surprise ?

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche