Cryptomonnaies

USDC – Grand gagnant de l’instabilité du marché des cryptomonnaies

19 Mai 2022 - 09:00

Les périodes de crise ne laissent pas uniquement des perdants dans leurs sillages. Car elles permettent également d’identifier les acteurs en mesure d’en affronter les aléas sans frémir. Avec, au centre de la débâcle actuelle, une perte de confiance manifeste dans les stablecoins. Ce marché de la stabilité numérique fortement ébranlé par l’effondrement soudain de sa plus importante version décentralisée que représentait l’UST de Terra. Un coup dur pour des investisseurs en proie à des pertes importantes sur le marché des cryptomonnaies. Mais de toute évidence une aubaine pour l’USDC qui semble en sortir grand gagnant.

Les stablecoins sont bien plus que de simples cryptomonnaies adossées au dollar. Il s’agit d’un havre de paix temporaire pour les investisseurs soucieux de protéger leurs fonds des aléas d’un marché réputé très volatil. Avec ce bonus de pouvoir le faire sans déclencher les alarmes des services fiscaux. Ces derniers (pour le moment) cantonnés aux portes de sortie fiduciaires de cet écosystème. Raison pour laquelle la crise de l’UST de Terra est aussi violente et insécurisante.

Une sorte de double peine qui a frappé ceux qui ont voulu croire en cette version décentralisée de la stabilité numérique. Avec comme conséquence, une nouvelle source de panique vis-à-vis de l’ancrage au dollar de ces stablecoins, même dans le cas du leader USDT. Ce dernier en très nette perte de vitesse vis-à-vis d’une concurrence toujours plus importante. Car à la différence du véritable dollar, il est possible pour chaque investisseur de choisir quelle crypto-copie il préfère utiliser. Et de toute évidence, l’USDC en a très largement profité.

Régulation

Nul besoin de dollar numérique, les stablecoins font l'affaire !

Nathalie E. - 18 Nov 2021 - 14:57

Un membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale américaine (Fed), [...]

Lire la suite >>

Stablecoins – Un marché en plein essor

Les stablecoins sont très loin d’être un simple secteur anecdotique du marché des cryptomonnaies. Raison pour laquelle ils figurent en bonne place dans le viseur des instances de régulations. En premier lieu car ils imposent une concurrence illégitime à un dollar tout puissant sur la scène monétaire mondiale. Mais également car ils se développent sur les fortunes créées dans cette économie numérique, sans aller ruisseler dans sa version aussi « réelle » que moribonde. Car il est apparemment possible de condamner les cryptomonnaies tout en souhaitant profiter dans le même temps des richesses qu’elles permettent de créer.

Une situation à l’origine d’un développement tout à fait exceptionnel. Avec un marché qui pèse dorénavant plus de 150 milliards de dollars, tous projets confondus. Et un stablecoin USDC éternel second derrière le leader USDT de plus en plus fragilisé par une concurrence acharnée. Car il pointe difficilement à 50% de parts de ce marché, alors qu’il caracolait au-delà de 80% il y a moins de deux ans. Mais les choses vont très vite dans le secteur des cryptomonnaies. Et la crise actuelle semble pleinement profiter à la version de Circle (USDC).

USDC – Grand gagnant de la crise ?

Car le fait véritablement notable sur le marché des cryptomonnaies est la hausse régulière des parts de marché grignotées par le stablecoin USDC. Avec comme principal terrain de jeu, une DeFi qui a pendant longtemps refusé toute intégration de l’USDT, en raison des casseroles qu’il trainait. Et une transparence qui, même relative, a toujours été plus importante en ce qui concerne les avoirs détenus pour assurer sa stabilité vis-à-vis du dollar.

Ce qui lui vaut d’approcher pour la toute première fois de sa courte histoire une part de marché estimée à 30% de ce secteur. Avec une capitalisation boursière qui a bondi de 48,5 milliards de dollars à plus de 52,3 milliards de dollars depuis le 8 mai dernier. Soit une hausse de 8% en pleine période de crise. Et cela pendant que son rival Tether (USDT) affiche une baisse de -11% sur cette même période. Avec une dominance tout juste équivalente à 50% au moment de la rédaction de cet article.

De toute évidence, l’USDC a été la destination privilégiée des investisseurs ayant réussi à fuir la catastrophe UST. Mais il est également le stablecoin que ces derniers semblent plébisciter pour sécuriser leurs fonds en cette période compliquée. Et cela n’a rien d’un simple détail, face à un USDT dont la dominance s’est principalement construite sur une absence de véritable concurrence durant ses premières années d’existence. Ce qui n’est définitivement plus le cas à l’heure actuelle. Car en une seule année, la part de marché de l’USDC a augmenté de 58%. Alors que l’USDT perdait dans le même temps presque 20%. Et tout laisse penser que cette tendance devrait se poursuivre.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche