Bitcoin

Le Vietnam s’apprête à bannir le Bitcoin (BTC)

29 Oct 2017 - 17:58

MàJ 20h17: voir fin de l’article

Cette déclaration intervient à une période où de plus en plus de pays réagissent à la montée croissante des cryptomonnaies. Il y a tout juste quelques jours, l’Algérie avait annoncé vouloir bannir l’utilisation de ces devises virtuelles.

La banque centrale du Vietnam a déclaré illégale l’utilisation de monnaies numériques dans le pays. Cette dernière a également annoncé qu’elle imposera une amende à quiconque se fera prendre en flagrant délit d’utilisation de ce type de devises à dater du début 2018.

Sur la base de la nouvelle loi monétaire émise par la banque qui devrait entrer en vigueur au cours du premier trimestre 2018, le Bitcoin et d’autres devises cryptographiques seront considérés comme illégaux et leur utilisation sera interdite dans le pays. La loi précise également que les seuls modes de paiement autorisés dans le pays sont ceux émis ou contrôlés par la Banque d’Etat vietnamienne.

L’interdiction imposée par la Banque d’Etat intervient à un moment où le Bitcoin, principale monnaie cryptographique, atteint des niveaux records sur les marchés boursiers.

La décision de la banque centrale de déclarer illégales les devises cryptographiques est considérée comme très regrettable par certains, car elle étoufferait les innovations dans le secteur financier. Cependant, la loi peut être considérée comme une façon du gouvernement d’imiter les actions des autres pays du monde. On s’attend donc à ce que cette interdiction puisse être levée à l’avenir si les craintes ou les appréhensions d’éventuelles escroqueries liées à l’utilisation des monnaies numériques se révèlent infondées.

MàJ: Dans un article, le site vietnamien de trading bitcoin.vn a rejeté l’information selon laquelle la nouvelle loi monétaire interdirait les cryptomonnaies. En effet, ces dernières ne seraient pas juridiquement qualifiées comme des moyens de paiement et par conséquent, ne peuvent être des moyens de paiement illégaux.

« Nous pouvons utiliser l’exemple suivant: M. A a vendu 10 kg de riz à Mme B en échange de 10 poulets. « Les moyens de paiement » sont ici totalement hors de la compétence de la Banque d’Etat car le riz et le poulet ne sont pas des moyens de paiement au regard de la législation vietnamienne. »

D’après CoinTelegraph

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche