Régulation

Visa et Mastercard suspendent leurs activités en Russie

07 Mar 2022 - 07:28

Les deux géants américains des systèmes de paiement rejoignent la longue cohorte de sociétés de technologie financière qui suspendent leurs services en Russie.

Visa et Mastercard participent à leur tour à l’isolement économique de la Russie

Juste après la plateforme de paiement PayPal qui, par la voix de son PDG Dan Schulman, a révélé son intention de cesser ses activités en Russie pour condamner « sa violente agression militaire en Ukraine », c’est au tour des deux leaders mondiaux Visa et Mastercard de venir grossir les rangs des systèmes centralisés qui ne veulent plus opérer sur le territoire russe.

Plus précisément, les deux géants américains ne permettront plus aux cartes bancaires émises en Russie de fonctionner à l’étranger, et aux cartes étrangères de fonctionner en Russie.

Visa a déclaré commencer à « travailler avec ses clients et partenaires en Russie pour mettre fin à toutes les transactions Visa au cours des prochains jours ». Quant à Mastercard, elle a annoncé le même jour, qu’en plus de bloquer certaines institutions financières russes, elle cessera la prise en charge de toutes les cartes émises par des banques russes et gèlera les transactions à partir de cartes émises en dehors de la Russie mais utilisées « chez des commerçants ou des distributeurs automatiques de billets russes ». La société a précisé que les exigences réglementaires avaient influencé sa décision.

Riposte immédiate de la Banque centrale russe

Suite à l’annonce de ces suspensions, la Banque centrale de Russie s’est empressée d’atténuer la portée de ces décisions. Elle a indiqué que toutes les cartes Visa et Mastercard émises par les banques russes allaient continuer à fonctionner normalement sur le territoire jusqu’à leur date d’expiration, laissant entendre que seules les transactions transfrontalières seraient affectées.

Les opérations avec ces cartes sont gérées par le système national des cartes bancaires et les sanctions n’y ont aucun impact.

Communiqué de la Banque centrale de Russie

Et dès le lendemain, plusieurs banques russes ont annoncé qu’elles émettraient bientôt des cartes en utilisant le système de l’opérateur chinois UnionPay, qui permet des règlements des paiements dans 180 pays du monde, couplé au propre réseau russe Mir.

Des mesures contre-productives ?

Ces mesures contre la Russie sont dénoncées par certains comme punitives à l’encontre du peuple russe.

La sortie de Visa et Mastercard de Russie et l’interdiction de l’utilisation de ces cartes par les Russes à l’étranger est la meilleure aide pour Poutine dans sa tâche principale d’isoler les Russes du monde. Et ceux qui auraient pu échapper aux persécutions politiques à l’étranger n’auront plus cette possibilité.

Andrei Kolesnikov sur Twitter

Rappelons qu’en plus trois des plus grands services de paiement au monde, il ne peut plus non plus recourir à Apple Pay, Google Pay, American Express, Revolut. Les sociétés de transfert de fonds tels Wise, Zepz, TransferGo et Remitly ont également suspendu leurs services sur le territoire russe. Et plusieurs grandes banques sont depuis les premiers jours de l’invasion, coupées du système interbancaire Swift, le plus grand réseau de transactions financières au monde.

Cryptomonnaies

Peu probable que la Russie utilise la crypto pour contourner les sanctions économiques

Nathalie E. - 02 Mar 2022 - 16:58

De nombreux responsables politiques en Europe ou aux Etats-Unis ont exprimé [...]

Lire la suite >>

Cet isolement de la Russie risque d’avoir des conséquences d’une ampleur sans précédent. Non seulement d’un point de vue économique et social, mais également sur un plan géopolitique. En effet, la Russie, comme le rappelle Raphaël Bloch, est le premier exportateur mondial de blé, de gaz, de palladium, le 2e de pétrole, le 3e d’aluminium, de charbon et d’acier. Leurs prix ne cessent de grimper, atteignant des niveaux record.

Et dans ce contexte d’une Russie mise au ban, Pékin se rapproche de Moscou. Leurs échanges commerciaux ont presque doublé.

Et si l’entente entre les deux puissances devaient se poursuivre, elle pourrait affaiblir l’hégémonie américaine et modifier à terme le rapport de forces Ouest/Est.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche