Visa intègre l’USDC dans son réseau de paiement

 Visa intègre l’USDC dans son réseau de paiement

Le géant Visa s’associe à Circle, co-émettrice avec Coinbase de l’USDC, pour faciliter l’envoi et la réception du stablecoin dans son système de paiement. Le fait que Visa intègre l’USDC est susceptible de favoriser l’adoption des cryptos à grande échelle.

L’USDC intégre un réseau de paiement mondial

L’USDC a le vent en poupe. Multipliant les initiatives innovantes tout au long de l’année, Circle vient de frapper un grand coup en annonçant, selon un article de Forbes, son partenariat avec le réseau de paiement qui compte 60 millions de commerçants dans le monde. Deuxième stablecoin en terme de capitalisation sur le marché des cryptomonnaies, sa capitalisation effleure les 3 milliards de dollars. Son association avec Visa augure d’un avenir encore plus florissant.

Cependant, l’effet ne sera pas immédiat car l’intégration va se faire par étapes. En effet, Circle doit au préalable remplir toutes les conditions du programme Fast Track de Visa. Un programme d’intégration au réseau de cartes de crédit pour aider les entreprises innovantes « à évoluer avec efficacité ». Une fois fait, la société de technologie se chargera d’émettre elle-même la première carte d’entreprise Visa connectée à l’USDC. Ainsi, ses clients professionnels pourront dépenser leurs stablecoins chez tous les commerçants du réseau directement à partir de leur trésorerie. Ce n’est qu’à l’issue de cette étape que toutes les sociétés approuvées par Visa dans le cadre de son programme auront la possibilité d’intégrer l’USDC.

Nous voyons un potentiel important pour les stablecoins comme l’USDC pour aider nos clients à établir de nouveaux flux de paiement et nous nous engageons à les aider à s’intégrer dans l’écosystème des paiements de manière sûre et pratique,. » 

Cuy Sheffield, responsable de la division crypto Visa

L’intégration de l’USDC au réseau Visa devrait avoir lieu courant 2021.

Visa, un réseau de plus en plus pro-crypto

Ce partenariat est une opportunité de développement pour l’USDC. Il lui offre la possibilité d’une diffusion massive, notamment auprès de son public de prédilection, les professionnels. Mais c’est aussi un sacré pas d’accompli pour Visa dans le monde des cryptos.

« Nous continuons à considérer Visa comme un réseau de réseaux (…). Les réseaux blockchain et les stablecoins, comme l’USDC, ne sont que des réseaux supplémentaires. Nous pensons donc que Visa peut apporter une valeur significative à nos clients en leur permettant d’y accéder. »

Cuy Sheffield, responsable de la division crypto Visa

Cherchant à maintenir son leadership sur le marché des paiements, le géant bancaire se tourne de plus en plus vers les monnaies numériques, cryptos et CBDC (Central Bank Digital Currency) comprises, pour asseoir sa domination. Très récemment, il a d’ailleurs signé un accord avec la start-up BlockFi pour l’émission d’une carte de crédit Bitcoin.

Le fait que Visa se soit intéressé à l’USDC, une crypto stable adossée à parité avec le dollar, n’est pas étonnant. En effet, le géant des paiements a déposé en mai 2020 une demande de brevet pour « une monnaie fiduciaire numérique ». Une initiative s’apparentant fortement à un projet de stablecoin et qui, à ce jour, est resté lettre morte. De fait, son alliance avec Circle vient opportunément servir sa stratégie de conquête en lui assurant une avance indéniable sur son concurrent direct Mastercard, lui aussi bien engagé dans le monde des paiements numériques. Il pourrait d’ailleurs envisager une démarche similaire avec un autre stablecoin, les deux géants se suivant de près dans leur offensive pro-crypto.

Quoi qu’il en soit, cette collaboration entre Visa et Circle est importante. Elle marque un tournant décisif. Non seulement, elle va visibiliser les cryptos aux yeux du grand public mais elle va surtout favoriser leur adoption à grande échelle. Entendu bien sûr que lorsqu’un utilisateur du réseau réalisera un paiement en USDC, les fonds seront immédiatement convertis en monnaie fiat. Le règlement direct en crypto reste encore de l’ordre du voeu pieu.

Nathalie E.

Littéraire open source. Mon credo : contribuer à populariser le monde des cryptos et à encourager sa mixité.

1,697