Vladimir Poutine veut absolument réguler les cryptomonnaies avant Juillet

Le président russe n’est pas opposé au développement d’une économie numérique dans son pays, mais il tient avant tout à la mise en place d’un cadre juridique plus adéquat.

La Russie se doit d’adopter le plus tôt possible une législation relative aux cryptodevises. Telle est le souhait récemment formulé par Vladimir Poutine. À cet effet, il a directement ordonné aux autorités compétentes de faire le nécessaire pour la bonne marche du processus. C’est en tout cas l’idée générale que véhicule un document mis en ligne sur le site officiel présidentiel le 27 février. La publication stipule que Vladimir Poutine voudrait qu’un cadre réglementaire sur les cryptos soit créé au plus tard en juillet 2019.

Vladimir Poutine semble impatient de voir émerger un environnement cryptographique conforme aux lois de la Russie.

Le président russe Vladimir Poutine a donné des instructions à son gouvernement afin que les règlementations sur les cryptos soient en vigueur avant le 1er juillet. Source de l’image : Pixabay.

Le président russe Vladimir Poutine a donné des instructions à son gouvernement afin que les règlementations sur les cryptos soient en vigueur avant le 1er juillet. Source de l’image : Pixabay.

Il faut noter que déjà en 2018, le dirigeant russe avait demandé à son gouvernement de prendre des mesures pour réguler les devises virtuelles. Il s’agissait de favoriser le commerce des cryptomonnaies tel que le Bitcoin (BTC) et des ICO (Initial Coin Offering). Bien que ce projet de loi n’ait pas connu une issue juridique favorable, Vladimir Poutine semble aujourd'hui décidé à renverser la tendance.

Il a de ce fait donné des instructions fermes pour que les réglementations laissées en suspens soient réexaminées et que le dossier aboutisse rapidement. La tâche a donc échu au Conseil fédéral de Russie et à la Douma d’État de prendre en main la révision et la ratification de nouvelles règles.

Il faut noter que certaines autorités russes n’abondent pas dans le même sens que Poutine en ce qui concerne l’utilité d’une réglementation relative aux cryptos. Par exemple, le ministre russe de la Justice avait déjà argué que les tokens virtuels n’étaient pas une méthode de paiement valide sur le territoire. Cependant, le président russe reste convaincu du fait que l’édition de lois fédérales adaptées servira au développement d’un marché numérique sécuritaire. Il insiste également sur le fait que cela devrait permettre de mieux recadrer juridiquement les acteurs cryptographiques.

Une réglementation qui facilitera le lancement d’une cryptomonnaie russe indexée au secteur pétrolier

La Russie a l'intention de s’appuyer sur la technologie blockchain pour lancer sa propre monnaie cryptographique basée sur le pétrole. Source de l’image : Pixabay.

La Russie a l'intention de s’appuyer sur la technologie blockchain pour lancer sa propre monnaie cryptographique basée sur le pétrole. Source de l’image : Pixabay.

Une devise numérique adossée au pétrole ne devrait pas tarder à voir le jour en Russie. La nouvelle a en effet été confirmée par Igor Yusufov, un ancien membre du gouvernement de Poutine. Selon les dires de celui-ci, l’engouement du Kremlin envers les cryptos est également lié à la volonté du pays de se doter de sa propre monnaie virtuelle. L’objectif est donc d’optimiser le fonctionnement du secteur pétrolier via une devise qui répond aux besoins de la Russie.

Mis à part l’adoption d’une réglementation idéale, le gouvernement russe compte également s’appuyer sur la blockchain. Pour la Russie en effet, l’exploitation de cette technologie est essentielle à la mise en œuvre d'un environnement cryptographique favorable aux affaires.

Et la position de la Banque centrale russe dans tout ça ?

Pour le principal établissement bancaire de la Russie, la légalisation des cryptos n’est pas une bonne idée. Elle souligne au passage les risques liés à ce type d’investissement et le préjudice auquel cela pourrait exposer les citoyens. Cependant, les récentes tractations entre la Banque centrale de la Fédération de Russie et le ministère des Finances semblent être en faveur du numérique.

CryptoActu se veut être un média particulièrement objectif et impartial dans ses propos. Les règles éditoriales que nous avons mises en place interdisent à l’équipe rédactionnelle de conseiller des mouvements et des positions de trading ou d’investissement.

Commentaires

44 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Advertisment ad adsense adlogger