Western Union confirme son expérimentation avec Ripple et le jeton XRP

Les commentaires du PDG interviennent un mois après que Ripple ait annoncé un accord avec Moneygram

Lors de l’appel sur les résultats de la société ayant eu lieu ce mardi, le PDG de Western Union, Hikmet Ersek a déclaré aux analystes que la société est en train d’expérimenter avec Ripple pour le traitement de ses transactions et l’optimisation de son capital. Western Union est également en train de tester la monnaie native de Ripple, le XRP, a confirmé un porte-parole.

Les commentaires du PDG interviennent un mois après que Ripple ait annoncé un accord avec le grand concurrent de Western Union, Moneygram, qui teste également le jeton XRP pour des transferts d’argent.

L’utilisation de ce jeton par Western Union est un puissant atout pour Ripple car certains détracteurs estiment que le XRP est superflu et que les acteurs potentiels n’en ont pas besoin. Plusieurs des expérimentation préféraient en effet l’utilisation unique de la solution xCurrent de la société, qui n’a pas besoin de celle-ci pour fonctionner. Alors que de nombreuses banques utilisent le système blockchain XCurrent pour suivre leurs transferts, seule une poignée d’entre elles utilisent également un autre service (nommé XRapid) qui intègre le XRP.

L’adoption du XRP par les institutions financières est essentielle à la croissance de Ripple – qui le qualifie d’«arme stratégique » – et à la valeur de la devise, qui a actuellement une capitalisation boursière d’environ 42 milliards de dollars.

Les remarques du PDG de Western Union sur Ripple sont venues en réponse à une question sur les applications de la crypto-monnaie dans le transfert d’argent.

« Est-ce une technologie à la recherche d’une affaire ou est-ce que vous voyez de vrais cas d’utilisation ici? » avait demandé un analyste pendant l’appel sur les résultats.

D’après fortune

Commentaires

ut leo. adipiscing suscipit justo dictum consectetur id felis id, commodo venenatis
Partagez
Tweetez
Partagez