Le jeton XRP de Ripple s’échange contre seulement 0,23 dollar !

Suivant la tendance baissière du Bitcoin et des autres importantes altcoins, le XRP a chuté à une valorisation de moins de 0,23 dollar. Son plus bas niveau depuis le mois de septembre. Malgré la brutalité de la chute, les observateurs ainsi que les dirigeants de Ripple incitent la communauté à garder leur sang-froid devant ce phénomène qualifié de "passager".

Le XRP lâche son support de 0,25 dollar

Au moment de ses plus hauts sommets en janvier 2018, le jeton de Ripple jouissait pleinement de son statut de puissante altcoin. Fier de se positionner à la troisième place des plus grandes cryptomonnaies par capitalisation boursière, le jeton a surtout été sollicité pour son système de transaction ultra-rapide. Un token s'échangeait alors à plus de 3$ l'unité. Malgré sa grande notoriété actuelle sur le marché, Ripple s’est pourtant exposé à de nombreuses contraintes ces derniers mois. A l’issue de l’évènement Swell 2019 à Singapour, qui devait notamment renforcer la croissance et l’adoption du jeton via une conférence rassemblant les "voix les plus dignes de confiance dans le monde des services financiers, des paiements et de la technologie", le cours du XRP s’est enfoncé jusqu’à briser le support de 0,25 dollar. Effectivement, le XRP a suivi les chutes du Bitcoin (6% de baisse) et d’autres jetons de renom tels que Ethereum (8% de baisse), EOS (9% de baisse) ou encore le LTC (8% de baisse), et enregistre ses plus mauvais résultats depuis septembre avec une baisse de 5%. Le principal responsable semblerait être la Chine qui évoque une interdiction de trading de cryptomonnaies à Shangai, affaire à suivre ...

Une résistance qui risque de perdurer

La baisse spectaculaire du XRP peut être considérée comme une sonnette d’alarme pour les utilisateurs, étant donné que le support de 0,25 dollar a été rompu, laissant naître de nouveaux niveaux encore bien plus bas. Ce niveau des 0,25 dollar qui n'est donc plus un support a par ailleurs de grandes chances de devenir une résistance. Dans cette perspective, elle indique à partir de quel point une future hausse pourrait buter et rebondir vers le bas.

Une situation loin d'être critique pour Brad Garlinghouse

Devant la panique de certains utilisateurs, le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse ne semble pas s’offusquer de la situation actuelle de son jeton. Le personnage numéro un de la société estime notamment qu’il s’agit d’une ondulation passagère, et qu’au-delà de ça, le XRP ne pouvait pas en mourir ! En effet, il a réitéré dans une déclaration à Bloomberg que 99% des cryptomonnaies vont survivre dans l’avenir et que seuls les jetons "ayant un cas d’utilisation réel" continueront de marquer le marché par leur présence, à l’instar du XRP. Pourtant, la communauté soutenant le XRP de Ripple avait fortement remis en doute la fondation en août dernier comme nous l'évoquions dans cet article.

"J'ai déjà déclaré publiquement que je pense que 99% de toutes les cryptomonnaies vont probablement à zéro, mais il y en a 1% qui, selon moi, sont axées sur la résolution d'un problème réel pour de vrais clients et qui peuvent le faire à grande échelle", résumait-il.

Les utilisateurs ne devraient plus s’étonner des changements violents de prix assez fréquents sur le marché des cryptomonnaies. La Chine semble se positionner comme un acteur faisant fortement varier le cours de tout le marché avec ses déclarations (que cela soit positive ou négative). Par ailleurs, au début du mois de novembre, le XRP a pourtant reçu des éloges par rapport à son volume de transaction hebdomadaire, qui a affiché une hausse impressionnante de 80%.

 

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

amet, Aenean justo porta. fringilla venenatis quis, dictum elit. mattis consequat.
46 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez