Cryptomonnaies

Yuan numérique : 140 millions d’utilisateurs, 10 milliards de dollars dépensés

08 Nov 2021 - 12:57

La version numérique du yuan, concoctée par la Banque centrale de Chine, poursuit sa progression. Alors que sa date de lancement n’est pas encore officiellement annoncée, 140 millions de chinois l’auraient déjà utilisée pour un montant total de près de 10 milliards de dollars.

Un yuan numérique qui se propage : 140 millions de portefeuilles dédiés

Le RMB version CBDC (Central Bank Digital Currency) ou plus précisément, version DCEP (Digital Currency Electronic Payment) à la mode de Pékin, se démocratise si l’on en croit un haut responsable de la Banque populaire chinoise (PBoC).

Sa déclaration relayée par Reuters fait état de 140 millions de résidents qui auraient ouvert un portefeuille dédié, développé à la fois par la PBoC et des banques commerciales. Une formalité pour la grande majorité des Chinois habitués à régler leurs achats à l’aide d’applications mobiles (Alipay et WeChat principalement) et qui auraient réalisé grâce à leur e-CNY des transactions s’élevant à 9,7 milliards de dollars.

Des dépenses possibles dans la mesure où aujourd’hui, plus de 1,55 million de commerçants acceptent des paiements en yuan numérique. Un réseau comptant notamment des services publics, des transports, des services de restauration et les commerces de détail. 

Stablecoins et MNBC

Panorama CBDC 2020 : Du Bitcoin au DCEP chinois

Nathalie E. - 26 Dec 2020 - 10:54

Pour finir l’année, nous vous proposons de revenir sur cette frénésie [...]

Lire la suite >>

Au regard de sa population qui compte plus de 1,4 milliard d’individus, le taux de pénétration de l’outil de paiement serait donc déjà de l’ordre de 10%. Un chiffre qui n’est pas surprenant. En effet, la PBOC, selon ses propres déclarations, aurait commencé à s’y pencher dès 2014. Et après une longue phase de réflexion et d’élaboration, elle a commencé depuis deux bonnes années à tester sa nouvelle infrastructure de paiement pour la propager et l’inscrire dans le paysage monétaire chinois. Des tests grandeur nature à l’échelle de cantons ou de régions entières et des mesures plus individualisées.

La grande offensive du RMB numérique

En effet, entre les enveloppes rouges (moyen traditionnel en Chine pour donner de l’argent à ses proches lors d’occasions spécifiques) distribuant gratuitement du yuan numérique et des loteries géantes organisées pour en gagner à condition de le dépenser illico presto, rien n’a été laissé au hasard. Il s’agissait pour le pouvoir central de stimuler l’appétit de la population et de susciter son consentement à cette monnaie du peuple (renminbi en mandarin) nouvelle génération avec fonction de traçabilité intégrée. Son intention étant d’exercer une surveillance encore plus étroite des citoyens soumis à un « anonymat contrôlable »  selon l’oxymore impayable d’un responsable de la Banque centrale.

De même, le déploiement de guichets automatiques dédiés « visant à guider les citoyens vers la numérisation des espèces » participe de cette volonté de propagation. Bien d’autres incitations encore et des alliances nouées avec les grands acteurs économiques du pays (Meituan, Didi, le Uber chinois, Huawei…). L’objectif : inclure le e-yuan directement dans les applications grand public qui disposent déjà de gros volumes de transactions. Alors, oui, à cette aune, le chiffre de 140 millions d’utilisateurs est tout à fait vraisemblable.

Malgré la maturité de l’expérimentation, le discours officiel continue de temporiser le calendrier du lancement effectif. Cependant, les Jeux Olympiques de 2022 sont en ligne de mire depuis longtemps. Définis comme date idéale d’un point de vue symbolique avec des objectifs ambitieux.

« Pour les prochains Jeux olympiques d’hiver de Pékin, nous allons essayer de mettre le yuan numérique à la disposition non seulement des utilisateurs nationaux, mais aussi des athlètes internationaux et des visiteurs. »

Li Bo, adjoint au gouverneur de la BPOC

Il semblerait donc que Pékin patiente encore un peu avant d’exhiber à la face du monde son fleuron technologique pour profiter de cette vitrine mondiale et populaire. L’officialisation, c’est presque certain, attend son heure… d’hiver.

Condensé de L'actu Crypto

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche