Chine : Comment se portera le marché de la blockchain d’ici 2023 ?

D’après une étude menée par l’International Data Corporation (IDC), le fournisseur mondial d’informations sur le marché NTIC, les dépenses de la Chine en blockchain atteindraient les 2 milliards de dollars en 2023. Cette analyse relayée par le média chinois Xinhua annonce un taux de croissance de 65,7% par an avec des investissements concentrés sur des projets bancaires.

Plus de 2 milliards de dollars entre 2018 et 2023

A l’aube de l’exercice 2019, la Chine a commencé à élargir ses projets en matière de blockchain, la technologie de stockage et de transmission d’informations décentralisées, transparentes et ultra-rapides, dans une ambition de pouvoir numériser ses services publics et privés.  Suivant une étude récente de l’IDC, cet engouement se traduira par une forte augmentation des investissements avec un taux de croissance de 65,7% annuel pour atteindre les 2 milliards de dollars en 2023. La plateforme d’analyse de données sur les technologies de l’information s’est notamment recentrée sur la tendance d’adoption actuelle de la blockchain au sein du territoire chinois avant d’estimer une forte explosion des dépenses liées à cette technologie durant les trois prochaines années.

La Chine prévoit de dépenser une fortune pour la Blockchain

La Chine prévoit de dépenser une fortune pour la Blockchain

Dans son analyse, le chercheur de la plateforme, Xue Yu a mentionné la synergie particulière entre les gouvernants et les entreprises en ce qui concerne la campagne d’exploitation de la blockchain. Etant donné que les principaux dirigeants chinois adhèrent aux opportunités offertes par l’industrie, l’installation d’un écosystème ouvert aux développements d’applications liées à cette technologie alimentera une croissance rapide des dépenses, souligne-t-il.

Des investissements monopolisés par les Banques

Le secteur bancaire est friand des nouvelles technologies, et notamment lorsque celles-ci touchent à la gestion des données d’une façon plus transparente et sensiblement plus rapide. Dans cette perspective, l’étude de l’IDC mise sur les banques pour accroître les dépenses liées à la blockchain. Récemment, Li Wei, le responsable du département de technologie de la Banque Populaire de Chine avait incité les banques commerciales à « intensifier leurs applications » en termes de technologie blockchain.

Le gouvernement participe à la campagne

Comme annoncé par Xue Yu, l’instauration d’une réglementation ouverte à la technologie blockchain permettra d'accroître les innombrables applications du secteur. Son commentaire reflète notamment la relation actuelle entre l’industrie et le gouvernement, qui, appelle systématiquement à l’approfondissement des recherches. L’un des membres du gouvernement avait d’ailleurs exhorté ses pairs à se concentrer sur ce secteur afin d’en tirer parti sur tous les niveaux :

« Les principaux pays redoublent d’efforts pour planifier le développement de la technologie blockchain. Des efforts supplémentaires devraient être consentis pour renforcer la recherche fondamentale et la capacité d’innovation afin d’aider la Chine à se démarquer dans les aspects théoriques, innovants et industriels de ce domaine émergent ».

Notons que l’intérêt d’une telle exploitation revêt également une stratégie politique et commerciale pour les dirigeants chinois. Actuellement, la Banque centrale de Chine se concentre sur un projet de cryptomonnaie « nationale » visant à prévenir les répercussions du « Libra » de Facebook sur l’économie chinoise. Dans la même perspective, l’exploration profonde de la blockchain est encouragée dans une vision de protectionnisme, raison pour laquelle le président Xi, Jinping avait appelé les Chinois à la considérer comme « une technologie au cœur de l’innovation ».

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

ut venenatis dolor tristique ipsum tempus ut velit,
29 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez