La Chine injecte 4,7 milliards de dollars dans un projet blockchain de sa banque centrale

Le gouvernement chinois investit dans la blockhain, pour le meilleur comme pour le pire. Il vient d’injecter 4,7 milliards de dollars dans le projet de la Banque Populaire de Chine (BPC). Il s’agit d’une plateforme dédiée au commerce utilisant la technologie blockchain. Cet investissement s’étalera sur 3 années.

La Chine est un véritable laboratoire de la blockchain à ciel ouvert. Ses applications sont multiples et s’inscrivent dans de nombreux domaines. C’est pourquoi il est intéressant d’en observer les déploiements. Cette fois-ci, il s’agit de financement du commerce via la technologie blockchain. Un projet initié en 2018 pour améliorer les transactions financières entre banques et institutions financières. Les fonds alloués seront utilisés pour la recherche et le développement de cette solution blockchain.

Une plateforme blockchain

Cette plateforme officielle regroupait 38 banques, selon une déclaration officielle de la Banque Populaire de Chine du 21 février dernier. Un chiffre qui est aujourd’hui monté à 44 banques, mises en relation avec quelque 1900 entreprises. Tout cela pour un montant de transactions de plus de 90 milliards de yuans.

“La banque centrale devrait rendre le partage d’informations sûr et sécurisé et faciliter davantage l’accès des petites et moyennes entreprises (PME) à un éventail plus large d’outils de financement pendant l’épidémie de COVID-19.”

Elle s’inscrit dans la politique de développement de la technologie blockchain lancée par le gouvernement chinois. Une solution de pointe qui semble s’adapter à tous les domaines.

Une économie plus efficace

La mise en place de cette plateforme semble porter ses fruits, si l’on en croit les données communiquées par la Banque Populaire de Chine. Elle a permis d’améliorer considérablement l’efficacité des approbations de prêts aux PME. Les délais nécessaires requis ont été réduits de plus d’une semaine à seulement quelques dizaines de minutes. Les coûts de financement des entreprises sont également tombés à moins de 6%.

Le but affiché est de casser les “îlots d’informations isolés” en utilisant la technologie de la blockchain. Une stratégie présentée comme une solution aux blocages actuels grâce à une norme industrielle unifiée qui permettra l’amélioration de l’efficacité des transactions interbancaires.

➡️Suivre CryptoActu sur Telegram et sur Youtube

Commentaires

sit suscipit vulputate, ipsum mattis Nullam id, Donec felis id at diam
103 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez