Le média crypto The Block discrètement financé par SBF

10 décembre 2022 - 11:58

Temps de lecture : 2 minutes

L’affaire FTX continue d’empuantir la sphère crypto avec des révélations toujours plus nauséabondes les unes que les autres. Dernière en date : Alameda Research aurait généreusement accordé plusieurs prêts pour un montant total de 43 millions de dollars au PDG de The Block, un site d’information réputé du secteur.

SBF a financé le PDG de The Block

La nouvelle en a abasourdi plus d’un, et au premier rang les employés du média The Block qui l’ont visiblement appris au moment où leur PDG, Michael McCaffrey, a démissionné de ses fonctions. Le bonhomme, en place depuis 2021, aurait tout bonnement omis de divulguer une série de prêts d’Alameda Research, la société de trading fondée par Sam Bankman-Fried.

Finance Décentralisée (DeFi)

Sam Bankman-Fried - Responsable de l'effondrement Terra Classic ?

Hugh B. - 08 Dec 2022 - 11:30

À force de voir le nom de Sam Bankman-Fried apparaître partout on se demande [...]

Lire la suite >>

D’abord révélé par un article d’Axios, puis confirmé par l’ex -directeur des revenus de The Block, Bobby Moran, le PDG Michael McCaffrey du site d’info aurait cherché des financements auprès de Sam Bankman-Fried pour mener une restructuration du média. Un premier prêt, d’un montant de 12 millions de dollars, aurait d’abord servi à racheter les parts des investisseurs initiaux. Un deuxième en janvier 2022, de 15 millions de dollars, aurait suivi pour soutenir les besoins en trésorerie de l’entreprise. Enfin, un troisième prêt de 16 millions de dollars aurait selon Axios, permis au PDG d’acheter de l’immobilier aux Bahamas.

Crédibilité de The Block en question

Michael McCaffrey a démissionné et quittera également le conseil d’administration de la société tout en restant, pour le moment, l’actionnaire majoritaire selon un article de The Block. Article qui révèle que son successeur Bobby Moran n’aurait eu vent des prêts qu’à la fin de novembre dernier et qu’hormis lui, personne dans l’entreprise n’en avait connaissance, l’ex-PDG utilisant d’autres sociétés dont il avait le contrôle pour recevoir les financements d’Alameda Research.

« Cette nouvelle a été à la fois un choc et une déception pour l’équipe de direction de The Block. La décision de Mike de contracter un prêt auprès de SBF et de ne pas divulguer cette information démontre un sérieux manque de jugement. Cela sape la réputation et la crédibilité de The Block, en particulier celles de nos journalistes et chercheurs, ainsi que nos efforts de transparence à la pointe de l’industrie. »

Bobby Moran, nouveau PDG de The Block, in Communiqué

Bobby Morand assure cependant que la ligne éditoriale du média n’a pas, à sa connaissance, été influencée par les faveurs de Sam Bankman-Fried. Un point de vue qui ne semble pas partagé par CZ, PDG de Binance, qui considère avoir fait l’objet d’un traitement particulièrement rude de la part de The Block depuis la faillite de FTX.

Plateformes d'échange

FTX - Le PDG de Coinbase rejette "l'erreur comptable" invoquée par SBF

Hugh B. - 05 Dec 2022 - 10:30

Après l’état de choc lié à l’effondrement de la plateforme FTX, [...]

Lire la suite >>

D’autres s’inquiètent légitimement de nouvelles révélations sur le système de corruption que visiblement SBF avait mis en place pour mener ses affaires tranquillement.

« Sam a utilisé de l’argent volé et contrefait pour corrompre l’établissement et saper bitcoin . Ce n’est que la pointe de l’iceberg. Combien d’autres journalistes, universitaires, gestionnaires de fonds, politiciens, organisations caritatives, influenceurs et lobbyistes a-t-il corrompus ou cooptés ?« 

Michael Saylor sur Twitter

Recevez le top 3 de l'actualité crypto chaque dimanche